Tahiti Infos

Thierry Ardisson condamné pour procédure abusive contre Hapsatou Sy


JOEL SAGET / AFP
JOEL SAGET / AFP
Paris, France | AFP | jeudi 17/11/2022 - Le tribunal judiciaire de Paris a relaxé jeudi l'ex-chroniqueuse du groupe Canal+ Hapsatou Sy, qui était accusée de diffamation par Thierry Ardisson, et condamné l'animateur et producteur à lui verser 2.000 euros pour procédure abusive.

L'ex-présentateur des "Terriens du dimanche" sur C8 avait porté plainte avec constitution de partie civile après le passage d'Hapsatou Sy dans l'émission "C à vous" sur France 5 en mai 2019.

Revenant sur l'incident qui l'avait opposée au polémiste Eric Zemmour sur le plateau des "Terriens du dimanche" en septembre 2018, durant lequel il avait déclaré que le prénom de la chroniqueuse était une "insulte à la France", Hapsatou Sy, avait estimé dans "C à vous" que Thierry Ardisson l'avait "insultée ce jour-là".

Pour le tribunal, les propos de l'entrepreneuse et animatrice se situent "dans le registre de la perception subjective" et elle n'impute à Thierry Ardisson "aucun fait précis susceptible de preuve", critère nécessaire pour une condamnation en diffamation.

Il estime en revanche qu'il y a "une disproportion certaine" entre d'une part le choix du producteur d'engager "des poursuites de nature à entraîner, outre une condamnation pécuniaire, une sanction de nature pénale inscrite au casier judiciaire" et, d'autre part, "le propos qui les motive", qui ne constitue que l"infime partie d'un long entretien".

Le tribunal relève aussi que Thierry Ardisson avait déposé une autre plainte en diffamation contre Hapsatou Sy, pour un livre publié en 2019, et que si elle a été condamnée en novembre 2021 pour un des passages, "elle a été relaxée pour ceux qui étaient relatifs à l'incident" de septembre 2018.

"Dès lors, il doit être considéré que Thierry Ardisson pouvait, à l'issue de cette précédente décision, mesurer les contours de la liberté d'expression qui doit être laissée à Hapsatou Sy pour s'exprimer sur ce même incident et ses suites, sans qu'il se soit pour autant désisté".

Il conclut que "la présente procédure a été engagée et conduite par Thierry Ardisson de manière téméraire".

La décision concernant la plainte d'Hapsatou Sy contre Eric Zemmour pour injure publique à caractère racial sera elle rendue le 12 janvier.

Lors de l'audience, le 4 novembre, le parquet a requis 20.000 euros d'amende.

le Jeudi 17 Novembre 2022 à 05:09 | Lu 369 fois