Tahiti Infos

Teura Iriti triomphe à Arue


Tahiti, le 30 janvier 2022 - La liste Arue ia Papaoa portée par Teura Iriti a remporté triomphalement les élections municipales partielles de Arue dimanche dès le premier tour, avec le score sans appel de 70,4% des suffrages exprimés. La liste soutenue par le Tapura et portée par Léo Marais voit le score de Philip Schyle en 2020 tomber de 1 767 à 804 voix (20,7%), et Tepuanui Snow se stabilise avec 282 voix (7,6%).

Déchue de son mandat de maire de Arue en novembre dernier, à la suite de l'annulation des élections municipales de 2020 par le Conseil d'État dans l'affaire des procurations illégales, Teura Iriti a pris sa revanche dimanche en s'offrant un plébiscite dès le premier tour dans ce qui est désormais indiscutablement “sa” commune de Arue. Avec un taux de participation à peu près équivalent à celui de 2020 (55,6%), la liste Arue ia Papaoa de Teura Iriti a réussi à s'imposer largement dès le premier tour d'une élection qui semblait, depuis quelques semaines, courue d'avance en l'absence de candidature de l'ancien maire Philip Schyle. La liste de la future tāvana est passée en deux ans de 1 846 à 2 737 voix, soit 70,4% des suffrages et une victoire sans appel dès le premier tour des élections.

“C'est le résultat d'un grand parcours, d'un grand travail. Mais c'est aussi là pour montrer à tous, quand le cœur est là, qu'on peut regrouper toutes personne de tous bords politiques, de la société civile… Et si on s'unit, on peut faire de belles choses. A commencer par cette commune”, a réagi une Teura Iriti émue aux larmes et portée par les cris et les chants de victoire de ses nombreux sympathisants venus participer à la soirée électorale. La maire sortante, qui sera bientôt ré-intronisée, a également salué ses adversaires, balayés dimanche dans les urnes, et rendu hommage à son principal colistier issu de Heiura-Les Verts, Jacky Bryant. “Je dirais qu'aujourd'hui, on a confirmé la victoire. On avait gagné une première étape”, a réagi la présidente du groupe Tahoera'a à l'assemblée, toujours sans vouloir s'exprimer sur les raisons de l'annulation des premières élections par le Conseil d'État.

Vases communicants

Et lorsqu'on regarde les résultats des trois listes en lice, impossible de ne pas voir l'effet des vases communicants entre les deux listes de Teura Iriti et du candidat du Tapura no Arue, Léo Marais, qui a pris la suite de l'ancien tāvana Philip Schyle. La liste soutenue officiellement par le parti majoritaire d'Édouard Fritch a perdu 963 voix en deux ans, passant de 1 767 à 804 suffrages (20,7%). Quand celle de Teura Iriti a progressé de 891 voix… La liste de Tepuanui Snow de son côté s'est maintenue avec une régularité mathématique de 287 à 282 voix (7,6%). De là à dire que la moitié des électeurs de Philip Schyle se sont reportés sur Teura Iriti… “Je pense surtout que les gens qui m'ont fait confiance n'avait aucune idée de ce que nous pouvions faire en termes de voix”, a botté en touche un Léo Marais beau joueur et prompt à reconnaître la légitimité du vote en faveur de Teura Iriti. “Aujourd'hui, nous comptons un peu plus de 800 voix. Je ne suis pas sûr que les gens auraient parié sur 800 voix au départ de cette élection. Soyons honnête.” L'ancien tāvana, Philip Schyle, n'était pas présent dimanche soir. “Je pense que Philip attendait, véritablement au calme, que l'équipe le retrouve”, a glissé Léo Marais en réaction à cette absence remarquée.

Tepuanui Snow de son côté a jugé “légitime” cette nouvelle élection de la liste Teura Iriti. L'ancien président de la fédération des associations de parents d'élèves a affirmé qu'il ne pensait pas que cette nouvelle élection soit entachée de fraudes électorales. “Nous n'avons pas été informés, lors de nos visites de terrain cette fois-ci, du type de fraudes qui se sont déroulées lors des élections de 2020”, a expliqué la tête de liste Ia Ora Arue, n'omettant pas d'évoquer les suites attendues du volet judiciaire de l'affaire des procurations. L'enquête visant le clan Iriti étant toujours entre les mains de la justice pénale.
 

Résultats des élections municipales partielles de Arue

Inscrits : 6 987 - Votants : 3 888 (55,6% - 44,4% d'abstention)
Teura Iriti - Arue ia Papaoa : 2 737 voix (70,4%)
Léo Marais - Tapura no Arue : 804 voix (20,7%)
Tepuanui Snow - Ia Ora Arue : 282 voix (7,6%)
 
Résultats 2020 :
 
(Participation : 57%)
Teura Iriti : 1 846 voix (47,3%)
Philip Schyle : 1 767 voix (45,3%)
Tepuanui Snow : 287 voix (7,4%)
 

Teura Iriti : “Notre travail commence maintenant”

Que signifie cette victoire pour vous ?

“C'est le résultat d'un grand parcours, d'un grand travail. Mais c'est aussi là pour montrer à tous, quand le cœur est là, qu'on peut regrouper toutes personnes de tous bords politiques, de la société civile… Et si on s'unit, on peut faire de belles choses. A commencer par cette commune”.

Est-ce que c'est une réponse à la décision du Conseil d'État qui a annulé votre élection ?

“Je dirai qu'aujourd'hui, on a confirmé la victoire. On avait gagné une première étape. Merci encore. Merci à tous. Je voudrais embrasser tout le monde. Je voudrais aussi faire un gros bisou à Jacky Bryant qui est sur le plateau (du journal télévisé, NDLR)."

Quelles seront vos priorités pour la commune ?

“Comme je l'ai toujours dit, c'est avant tout les obligations du CGCT. Parce que là, il faut donner de l'eau potable, l'assainissement des eaux usées, les déchets… À côté de ça, c'est les terrains militaires. Parce que là aussi c'est un bon projet pour donner une dynamique à Arue. Arue ne doit plus être une ville de passage. C'est une ville où vous allez vouloir vous arrêter. Côté mer et côté montagne. A côté de ça, les préoccupations des administrés, dans leur quotidien, dans les quartiers, les routes, les caniveaux, au niveau du logement… Ce sont des problèmes quotidiens qu'une tāvana doit entendre et surtout essayer d'accompagner. (…) Notre travail commence maintenant.”
 

Léo Marais : "C'est le début d'une belle aventure"

Pas trop déçu par ces résultats ?

“Non, 800 voix pour une première élection. Je voudrais remercier mes électeurs. Les électeurs de la liste Tapura no Arue. Déçu ? Il ne faut pas. C'est le début d'une belle aventure, d'un beau projet, d'une belle équipe qui s'est mise en place.”

Est-ce que vous pensez que c'est vous, tête de liste, qui avez fait que les chiffres ont flanché entre 2020 et aujourd'hui ?

“Je ne suis pas Philip Schyle. Je suis un nouveau candidat. Une nouvelle tête de liste avec une nouvelle équipe Tapura no Arue. Donc on ne parle pas de chiffres qui flanchent, on parle d'un démarrage de quelque chose, d'une nouvelle équipe et d'un nouveau mouvement (…)”

Certains se posent des questions. Est-ce que Philip Schyle ou le Tapura n'ont pas voulu faire gagner Teura Iriti ?

“Moi je penses surtout que les gens qui m'ont fait confiance n'avaient aucune idée de ce que nous pouvions faire en termes de voix. Je ne suis pas sûr que les gens auraient parié sur 800 voix. Soyons honnêtes. (…)"

Dans quatre ans, Léo Marais reviendra ?

“Ça ne veut rien dire du tout, parce que ça, on va en parler ensemble. Discuter avec l'équipe et nous verrons dans quatre ans comment le Tapura no Arue présentera son projet à la population.”
 

Tepuanui Snow : “Nous respectons la décision de la population”

Vous êtes déçus des résultats de ce soir ?

“Bien au contraire. Avec un niveau de participation supérieur, en deux ans, nous avons réussi à maintenir nos résultats. Nous sommes fiers. Ça me conforte dans l'idée que les électeurs qui ont porté leur confiance sur nous ont renouvelé leur confiance. On a gardé leur confiance. En politique, il faut être persévérant. On ne gagne pas la première fois. Surtout quand on présente une liste citoyenne, qui n'est soutenue par aucun parti politique.”

Votre slogan, c'était le changement pour Arue. Aujourd'hui, les électeurs ont décidé de remettre Teura Iriti à la tête de Arue. Est-ce c'est le changement que vous attendiez ?

“C'est la vision qu'ils en ont et le peuple est souverain dans les élections. Nous respectons le choix de la population, des administrés de Arue qui, dans la majorité des 55% des électeurs qui se sont rendus aux urnes, lui ont témoigné de leur confiance. Ils ont souhaité renouveler la liste de Madame Teura Iriti et lui permettre de terminer son mandat. Donc, nous respectons la décision de la population et nous souhaitons bon vent à la nouvelle équipe. Pour autant, nous serons dans le conseil municipal et nous serons vigilants, constructifs, comme nous l'avons été durant les 16 derniers mois lors desquels nous avons siégé au conseil.”

Vous pensez que d'autres plaintes pourraient être déposées après cette élection

“Nous n'avons pas été informés, lors de nos visites de terrain cette fois-ci, du type de fraudes qui se sont déroulées lors des élections de 2020. Lorsque nous avions informé le haut-commissaire l'année dernière, nous n'avions pas idée que ça allait aller aussi loin. De toutes manières, le volet judiciaire n'est pas terminé. Le volet administratif s'est conclu par une décision du conseil d'État qui a condamné deux colistiers de Teura Iriti à l'inéligibilité. Nous attendons maintenant que le tribunal correctionnel se réunisse pour statuer sur les sanctions qui devraient suivre du côté du volet pénal.”
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Dimanche 30 Janvier 2022 à 20:53 | Lu 3665 fois