Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Tension en mer de Chine: les chefs des Marines américaine et chinoise se parlent



Washington, Etats-Unis | AFP | jeudi 29/10/2015 - Le chef de la marine chinoise et son homologue américain se sont entretenus par vidéoconférence jeudi, deux jours après une patrouille d'un navire de guerre des Etats-Unis dans une zone de la mer de Chine revendiquée par Pékin, selon la marine américaine.

Le chef des forces américaines dans le Pacifique, l'amiral Harry Harris, va par ailleurs se rendre en Chine, pour une visite "planifiée de longue date", a indiqué un responsable américain sous couvert de l'anonymat.

Le responsable n'était pas en mesure de donner des détails sur la durée de la visite, ni sur son programme.

La vidéoconférence entre le chef de la marine américaine, l'amiral américain John Richardson et l'amiral chinois Wu Shengli "a duré à peu près une heure".

"Elle a été professionnelle et productive", a indiqué le lieutenant Tim Hawkins, un porte-parole de la marine américaine, sans donner de détail sur le contenu de la conversation.

Les Etats-Unis ont envoyé mardi le destroyer lance-missiles USS Lassen croiser à moins de 12 milles d'îlots artificiels que Pékin a construit sur des récifs de l'archipel des Spratleys, en mer de Chine méridionale.

Le geste a provoqué la colère de Pékin, qui a convoqué l'ambassadeur américain et prévenu que le gouvernement chinois "défendrait résolument sa souveraineté territoriale et ses intérêts maritimes"

La marine américaine a affirmé de son côté qu'elle comptait renvoyer d'autres navires dans la même zone.

L'archipel des Spratleys fait également l'objet de revendications d'autres pays voisins, dont les Philippines, alliées de Washington, le Vietnam, la Malaisie et Brunei.

Mardi, le USS Lassen a d'ailleurs également patrouillé près des îles revendiquées par les Philippines ou le Vietnam, a souligné un responsable américain.

La zone des 12 milles marins (22 km) est celle reconnue internationalement sur laquelle un Etat côtier peut appliquer sa souveraineté, dans les airs et sur mer.

Rédigé par () le Jeudi 29 Octobre 2015 à 05:39 | Lu 325 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus