Tahiti Infos

Tema’e : les riverains en attente de précisions


©Vaite Urarii Pambrun
©Vaite Urarii Pambrun
Tahiti le 01 juillet 2024 – La fédération Tahei auti ia Moorea attend du président du Pays qu’il fixe une date pour que tous les acteurs du dossier Temae se rencontrent et puissent discuter. Elle demande au président d’inviter le propriétaire à venir avec des “informations précises” quant à son projet hôtelier.

La fédération Tahei auti ia Moorea a envoyé un courrier au président du Pays Moetai Brotherson le 28 juin dernier, deux jours avant le 1er tour des législatives, pour faire part de ses inquiétudes face “au devenir de la plage publique de Tema’e et de la cocoteraie limitrophe, un terrain inscrit au Plan général d’aménagement en tant qu’espace réservée pour la réalisation d’un jardin public, sous l’appellation  “emprise réservée n°22  ou  ER22 ”.

Les responsables de la fédération demandent au président l’organisation d’une “rencontre” entre le Pays, la commune, le propriétaire et les usagers représentés par elle, comme convenu en février dernier. Une rencontre en projet dont président a d’ailleurs fait état le 30 mai puis début juin dernier au micro de Tahiti infos.

“Le changement demandé en 2023 (…) n’est pas au rendez-vous ”

Tema’e : les riverains en attente de précisions
Dans son courrier, la fédération déplore la “prise de parti” de Moetai Brotherson dans le dossier de Temae et insiste sur le fait qu’elle ne partage pas ce “positionnement”, pas plus que “certains leaders” du tavini huiraatira.

Tahei auti ia Moorea rappelle également “les engagements du Tavini huiraatira lors des élections territoriales de 2023 et l’adhésion [du] gouvernement à la Stratégie de développement touristique Fariiraa Manihini 2027”.

En effet, dans leur programme le parti bleu ciel écrivait qu’il fallait Respecter son peuple en l’écoutant et surtout “prendre en compte les besoins et les préoccupations de la population (…). Les dirigeants politiques doivent être à l’écoute de la société civile et de leur peuple. Et instaurer un Référendum d’Initiative Citoyenne sur des questions importantes ou des sujets sociétaux ”. Dans la Stratégie de développement touristique, il est question de “mettre la population au centre du développement touristique”.

La fédération regrette que le changement demandé en 2023 par les électeurs de Moorea ne soit pas au rendez-vous et vous vous réjouissez d’un don de 4,8 hectares …. De marécage fait par Louis Wane à la collectivité; un espace inconstructible … sauf à vous asseoir confortablement sur l’Environnement .

Pour les responsables de la fédération, le président du Pays s’est plié “au chantage à l’emploi” du propriétaire. Le 8 juin dernier, Moetai Brotherson avait annoncé en séance à l’assemblée l’intention du promoteur hôtelier Louis Wane, propriétaire du foncier qui borde la plage publique de Tema’e, de céder au Pays 4,8 hectares sur son emprise privée. Le président du Pays avait présenté cette proposition comme “une offre notable”, alors que la “plage n’est pas dans ce que le propriétaire a acheté et restera de toute façon publique”.

Le même jour, Moetai Brotherson avait aussi précisé que si aucun accord n’était trouvé entre tous les acteurs “une consultation” de la population de Moorea serait mise en place. À ce titre, la fédération “invite” le président du Pays, qui a déclaré vouloir faire le “médiateur” lors de cette réunion, afin de “trouver un consensus” et que “chacune des parties illustre avec précision le projet qu’elle porte” alors que des réunions informelles ont déjà été organisées et que “aucune information précise n’est connue pour l’heure” du côté du propriétaire.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Lundi 1 Juillet 2024 à 18:59 | Lu 2322 fois