Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Tamatoa Tetauira : « On ne lâchera rien contre la Calédonie »



Moment de détente en attendant la prochaine bataille
Moment de détente en attendant la prochaine bataille

APIA, le 14 juillet 2019 - Après la victoire 3-0 contre les Salomon, notre sélection tahitienne récupère, soigne ses blessés et se prépare pour son prochain match. Après sa défaite 2-0 face à Fidji, ses victoires 7-0 et 3-0 face à Tuvalu et Salomon, Tahiti affrontera le frère ennemi calédonien le lundi 15 juillet à 19H. (le dimanche 14 juillet à 20H pour Tahiti). Interview croisées de Tamatoa Tetauira, Marama Amau et Rico Haring, jeune joueur de Moorea.


Parole à Tamatoa Tetauira :

 

Un match difficile contre les Salomon ?

 

« Oui, on avait eu l'occasion de les voir jouer contre le Calédonie. On savait que cela allait être difficile pour nous. Le coach a mis en place un schéma tactique, il nous a dit de ne pas trop attaquer au début, de rester en ligne, de défendre et de marquer sur les contre-attaques. Marquer nous a fait beaucoup de bien tout au long du match. Ils avaient fait un gros match la veille face à la Calédonie, très intense, avec une grosse nécessité de récupération, alors que nous avons joué Tuvalu, un match moins difficile. »

 

Même en infériorité numérique les Salomon ont continué à poser des problèmes ?

 

« Oui. A la 17' je passe la balle à Filou qui part vers le but, qui frappe, le gardien met la main alors qu'il est en dehors de sa surface. Il prend un rouge, ce qui va nous avantager. Juste après, je marque sur coup franc, c'est une double punition pour eux. Même à 10, ils ont réussi à bien gérer. Pour nous, c'était compliqué. On a dû défendre. Juste après on met un deuxième but avec Filou. Ensuite, ils ont continué à jouer dur et ils ont pris un autre carton rouge. »

 

Le bilan de ces trois matchs, de cette équipe ?

 

« On savait que cela allait être difficile par manque d'automatismes, avec beaucoup de jeunes joueurs pour qui ce genre de match était une première. Mais on progresse et notre but est de finir en haut. On reste confiants, on est venus pour accrocher quelque chose, on ne lâchera rien contre la Calédonie et on ira jusqu'au bout. » Propos recueillis par SB/FTF


Parole à Marama Amau :

 

Le bilan des trois premiers matchs ?

 

« Cela ne fait pas longtemps qu'on est ensemble, la sélection a été faite à peine un mois avant les Jeux. Il y a beaucoup de jeunes qui ont peu d'expérience. Malgré ça, si on continue comme ça, on va aller très loin. On connait tous Samuel Garcia, sa tactique, sa technique. C'est un très bon coach, ce n'est pas pour rien qu'il a été choisi pour prendre la tête de la sélection A. Si on met en place ce qu'il a dit, ça passera. »

 

Tu n'a pas participé au tournoi de qualifs avec les Tiki Toa ?

 

« Oui, je voulais faire les qualifs mais avec le travail, mes congés ne collaient pas donc je n'ai pas pu participer. Ils ont pas eu besoin de moi, ils ont gagné avec une belle équipe ! On a vu avec Naea que je pouvais toujours intégrer les Tiki Toa. Je ferai la préparation pour la Coupe du monde avec les Tiki Toa s'il n'y a pas d'empêchement. »

 

Toujours un honneur de défendre les couleurs de la Polynésie ?

 

« C'est une fierté de porter le maillot de la sélection de Tahiti et un grand honneur de représenter Tahiti aux Jeux du Pacifique, en plus avec cette équipe. Beaucoup aimeraient être à notre place. Je tiens à remercier les Polynésiens qui nous supportent. On va essayer d'aller loin dans la compétition, mauruuru. » Propos recueillis par SB/FTF


Parole à Rico Haring :

 

Content de représenter la Polynésie et Moorea ?

 

« C'est une fierté pour nous, surtout que l'on vient de Moorea qui est une petite île qui a un petit championnat. Participer à ce type de compétition c'est impressionnant, c'est intéressant, c'est un autre niveau. Cela change que de jouer seulement à Tahiti. On voit que le niveau est supérieur ici. Les matchs sont très intenses. Cela joue vite ici. Ils font circuler beaucoup le ballon. »

 

En tant que défenseur central, tu as eu du travail contre Salomon ?

 

« Oui, ils nous ont fait courir, même réduits à 10. On a dû rester très concentrés, on a dû tenter de conserver le ballon pour casser leur rythme, pour les faire courir aussi. Cela n'a pas été facile car ils nous ont pressés haut. Il y a eu beaucoup de casse. C'était limite du rugby. Ils ont eu un blessé qui est allé à l'hôpital à la fin du match. De notre côté aussi, on a eu deux blessés. »

 

La récupération va être primordiale ?

 

« C'est très important la récupération. Surtout quand on enchaine les matchs tous les deux ou trois jours. Il faut des bains de glace, il faut des massages, bien se reposer, bien manger, boire beaucoup d'eau. Merci à la famille qui croit en nous à Tahiti, qui nous encourage et je fais un coucou à Moorea au passage. » Propos recueillis par SB/FTF


Rédigé par SB/FTF le Samedi 13 Juillet 2019 à 13:02 | Lu 1386 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2019 - 16:40 Tahiti ne sera pas sur le podium

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti