Tahiti Infos

Tahiti Ti'a Mai : Un air de Heiva


Raymond Graffe, organisateur de la marche sur le feu.
Raymond Graffe, organisateur de la marche sur le feu.
TAHITI, le 27 mai 2021 - Les acteurs de la culture, du sport, de l’artisanat invitent le public à fêter ensemble les 140 ans du festival le plus ancien de la région océanienne, le Heiva i Tahiti. Même si ce dernier ne pourra pas avoir lieu dans son format habituel cette année encore, pour l’honorer et faire vivre les artistes, les athlètes et artisans, le festival Tahiti Ti’a Mai est annoncé.

"Je ne vous apprends rien, ce n’est pas une année comme les autres", a lancé le ministre de Culture Heremoana Maamaatuaiahutapu en préambule de la conférence de presse de présentation du festival Tahiti Ti’a Mai. Le Heiva i Tahiti n’aura pas lieu cette année encore, les groupes n’ayant pas eu le temps de préparation nécessaire pour participer au concours. "En effet", rappelle le ministre, "pour assurer 45 minutes de prestation sur To’atā, il faut des mois de répétitions et d'entrainements". Pour autant, la culture, le sport, l’artisanat doivent vivre. Et ils vivront. De fin mai à fin septembre, des soirées, animations, concours, démonstrations, spectacles, expositions vont être organisés dans le cadre du festival unique, inhabituel et fédérateur Tahiti Ti’a Mai.

Tahiti Ti’a Mai est le titre d’un ‘aparima écrit par Coco hotahota en 1983, à la suite du passage de Reva, Veena et Orama, des cyclones dévastateurs. Cela signifie Tahiti, relève-toi, Tahiti, tiens-toi debout ! À l’appel des organisateurs, tous ce sont levés malgré le contexte. Ils vont fêter les 140 ans du Juillet, devenu Tiurai puis Heiva i Tahiti.

Deux expositions vont ouvrir le bal. L’une au Musée de Tahiti et des îles à partir du 29 mai et jusqu’au 31 octobre, l’autre à l’esplanade Tu’Marama du 14 juin au 30 septembre. "Nous présenterons notamment le fond photographique du musée, mais aussi le fond chapeaux et le fond tableau", détaille Miriama Bono, directrice de l’établissement. Elle rappelle qu’à une époque, les affiches du Heiva étaient réalisées par des artistes (Bobby, Ravello…). Une affiche de 1960 et une affiche de 1969 seront exposées. Sur l’esplanade Tu-Marama, il s’agira d’une exposition urbaine qui déroulera la généalogie de 140 années de célébrations et festivités via des photographies qui sont autant de "trésors endormis", se réjouit Marie-Hélène Villierme, responsable du projet.

14 groupes de danse et 9 groupes de chant

La traditionnelle marche sur le feu, umu ti, qui annonce chaque année depuis 62 ans l'ouverture des festivités du Heiva, organisée par le tahu'a Raymond Teriirooieterai Graffe, est maintenue et aura lieu le 25 juin au Mahana Park à Punaauia et sera suivie par une cérémonie d’ouverture du festival, le mardi 29 juin à To’atā. À cette date, plus de 300 personnes sur scène rendront hommage aux personnalités parties ces derniers temps et aux piliers du Heiva toujours en vie. La soirée rassemblera la grande famille du concours. Du 1er juillet au 10 juillet, 14 groupes professionnels (hura tau) et 9 groupes de chant se succéderont à To’atā. Pour permettre au plus grand nombre de profiter de ce festival, des prestations seront également assurées dans les communes : à Faa’a (site Hotuarea), à Mahina (pointe Vénus), à Teva i Uta (motu Ovini) ainsi que dans les jardins du Musée de Tahiti et des îles dans le cadre du festival Nu’uroa.

Par ailleurs, le village du Heiva ouvrira ses portes le 1er juillet, pour dix jours, sur l’esplanade basse de To’atā. Le Heiva rima’i, sur le thème du cocotier, aura lieu du 22 juin au 15 juillet au parc expo de Mama’o. Au programme : démonstration de tressage, tīfaifai, confection de bijoux. Les cinq archipels seront représentés.

Les Tū’aro Mā’ohi sont maintenus à Paofai et au parc Vairai, ainsi que les courses hippiques en pāreu à l’hippodrome de Pirae, les courses de va’a à Mataiea et bien sûr les spectacles sur le marae Arahurahu porté par le Conservatoire artistique de la Polynésie française. Pour le festival Tahiti Ti’a Mai, il a été décidé que six groupes de chant et six groupes de danses assureront les représentations sur six jours (les week-ends du 17-18 juillet, du 24-25 juillet et du 31 juillet-1er août). The show must go one !


Pratique

Les billets seront en vente à partir du 8 juin pour les spectacles de danse et chant à la Maison de la culture ou bien en ligne.
Sur le site internet, le programme est détaillé. Il sera complété d’interview et témoignages d’acteurs de la culture afin de prendre conscience de tous les efforts déployés en coulisse.

Conférence de presse de présentation.
Conférence de presse de présentation.
Contacts

FB : Heiva i Tahiti Officiel
Site internet du Heiva

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 27 Mai 2021 à 21:46 | Lu 583 fois