Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

TEDxPapeeteWomen : Six femmes qui veulent changer la Polynésie



Sarah Roopinia
Sarah Roopinia
PAPEETE, le 28 mai 2015 - Six femmes, six conférences, six projets qui veulent changer notre Fenua. C'était la promesse de TEDxPapeeteWomen, et elle a été tenue si l'on en croit les réactions enthousiastes du public après cette journée de conférences.

Ce jeudi, le Petit Théâtre de la Maison de la Culture avait pris des couleurs féminines. Autant chez les intervenantes que dans le public de la série de conférences "par les femmes ou pour les femmes" TEDxPapeeteWomen.

Des sujets globaux

Elle a ainsi débuté par une présentation de Marie Caulliez, qui avait participé à l'organisation du Congrès des Ressources humaines en mars dernier. La question qui l'animait était "Bien-être au travail: utopie ou nouvelle ère ?" En 15 minutes, elle a démontré que le bien-être des salariés devrait être la priorité des entreprises, pour des raisons humaines et sociétales, certes, mais surtout pour des raisons purement financières : à périmètres égaux, une entreprise favorisant le bien-être de ses employés voit son chiffre d'affaires augmenter de 15%...

C'est ensuite l'écrivain Céline Hervé-Bazin qui a pris le podium pour exposer au public sa vision de l'eau, sous forme de conte autobiographique. "Il était une fois deux petites filles, une jouait avec ses poupées Barbie, et l'autre qui devait transporter de l'eau. L'une d'elle était moi, et l'autre était ma voisine dans le village planétaire…" Un conte moral qui a laissé le public avec une nouvelle vision de l'eau, ce trésor que l'on prend pour acquis.

Des sujets locaux

Vainui Simon, de l'association d'aide aux victimes Te Rama Ora, a ensuite abordé le sujet bien plus grave et moins optimiste de la violence dans la société polynésienne. Selon elle, les agressions qui font les gros titres sont le résultat d'une violence plus insidieuse et quotidienne, faite d'humiliations, de menaces et de harcèlements jusqu'au sein du foyer. Mais elle a terminé sur un message d'espoir : c'est très souvent un problème de communication qui produit la violence, car on ne sait pas le dire autrement. Lorsqu'on apprend aux bourreaux et aux victimes à communiquer, les résultats sont spectaculaires. Et c'est justement ce à quoi s'attelle son association.


Mireille Chinain
Mireille Chinain
La chercheuse Mireille Chinain, de l'Institut Louis Malardé, a ensuite fait le bilan de la ciguatera, qui touche encore disproportionnellement la Polynésie. Mais des dizaines d'années de recherche permettent aujourd'hui à la science de mieux comprendre cette maladie. Surtout, des solutions ont commencé à émerger lorsque les scientifiques ont fait appel dans la sagesse ancestrale des habitants de nos îles…

Armelle Merceron, elle, s'est attardée sur les inégalités hommes/femme dans notre société, et expliqué à tous comment les différences entre le rôle de chaque genre étaient largement déterminées par l'éducation des plus petits…

Enfin, Sarah Roopina, qui a réussi à 24 ans la performance de fonder le festival Ono'u, a raconté à l'assistance son parcours, de Sciences Po jusqu'à entrepreneuriat social, sa découverte du street art à Paris et Berlin, et les difficultés qu'elle a rencontré dans son projet de créer le plus grand concours de graff au monde… Et enfin sa vision d'un musée à ciel ouvert dans les rues de Papeete.

Toutes les présentations seront mises à disposition gratuitement sur le site Internet de TEDxPapeete.

Karine Le Flanchec et Philippe Lemonnier
Karine Le Flanchec et Philippe Lemonnier
Bientôt un TEDxPacifique ?

Philippe Lemonnier, organisateur de TEDxPapeete, nous dévoile les futurs projets de l'association. En plus de l'édition Women, il y a aussi un club pour les enfants depuis avril qui se terminera aussi avec une petite conférence éducative.

Surtout, elle va s'ouvrir sur le Pacifique avec de nouveaux volontaires qui émergent à Nouméa, aux Tonga et aux Îles Salomon qui auront besoin du soutien de TEDxPapeete pour créer leurs propres éditions. Et "forcément ça nous donne des idées pour créer quelque chose à l'échelle de la région. Il n'y a pas encore de nom parce qu'on attend l'accord officiel, mais on a effectivement le projet d'organiser un évènement qui serait coordonné sur l'ensemble des pays insulaires du Pacifique. Il se déroulerait de partout, à la fois en live et en streaming sur Internet, avec un enchainement en suivant la route du soleil, en partant de l'Est."

Karine Le Flanchec, co-organisatrice générale de TEDxPapeeteWomen

"Cette idée m'est venue après que j'ai rejoint l'équipe de TEDxPapeete, il y a plus de six mois. On sait que TED se décline sur différentes thématiques, sachant que j'étais fondatrice avec Armelle Merceron du site femmesdepolynesie.com il y a trois ans, et je trouvais intéressant de développer cette problématique. Le président et le groupe ont donné leur accord.

Dans le public il y a beaucoup de femmes, mais aussi quelques hommes, parce qu'il faut bien voir que les problématiques sont tout de même assez larges, l'eau, le bien-être au travail, le street-art… Mais les hommes sont les bienvenus, et j'espère qu'ils viendront plus nombreux à la prochaine édition, puisque nous souhaitons pérenniser l'opération."


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 28 Mai 2015 à 17:45 | Lu 1886 fois

Tags : TEDXPAPEETE





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance