Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Surf Pro - Tahiti Teahupo'o Pro 2018 : Qui succédera à Julian Wilson ?


La Tahiti Teahupo'o Pro se déroulera à Tahiti entre le 10 et le 21 août. Comme chaque année, le gratin du surf mondial s'est donné rendez-vous à Teahupo'o pour surfer le vague mythique du bout de la route. Michel Bourez, actuellement 8e au classement mondial, parviendra-t-il cette fois à atteindre les quarts de finale de la compétition ? Les Trials auront lieu le 7 août.


Julian Wilson, gagnant de l'édition 2017
Julian Wilson, gagnant de l'édition 2017
La Tahiti Teahupo’o Pro, anciennement Billabong Pro Tahiti, a changé de nom cette année, elle reste une étape importante - la 7e sur 11 - du championnat du monde de surf dotée de 575 000 us$. Rappelons le principe : chaque année, le Top 32 participe à 11 étapes disséminées dans le monde pour tenter de remporter le titre de champion du monde de la world surf league (WSL), gagné en 2017 par le Hawaiien John John Florence.
 
La compétition se déroulera sur trois à cinq jours compris dans la période d’attente située entre le 10 et le 21 août. Après un début d’année tonitruant le plaçant dans le Top 4, Michel Bourez a obtenu deux résultats un peu moins bons sur les deux dernières compétitions le faisant descendre en huitième position. A cinq étapes de la fin du championnat, Michel Bourez reste malgré tout en bonne position pour réussir son année. En neuf années de participation, Michel Bourez n’a jamais eu de chance à domicile, le vent tournera-t-il en sa faveur cette année ?
 
Pascal Luciani, ancien président de la fédération tahitienne de surf (FTS) désormais gérant d’une société privée qui sert d’interface entre la FTS et la WSL, a animé la conférence de presse qui a eu lieu au siège de l’Opt, partenaire privilégié de l’organisation. Lionel Teihotu, le président de la FTS, était également présent accompagné de Louis Provost le président du comité olympique de Polynésie française.
 
Les Trials, permettant à deux surfeurs « invités » de rejoindre le Top 32 dans la compétition principale, le « Main Event », auront lieu le 6 ou le 7 août, vraisemblablement le 7. Le grand absent sera Taumata Puhetini, pas suffisamment remis de sa blessure au genou pour obtenir le feu vert de son médecin. « Il n’y aura pas de pré-Trials cette année », a déclaré Lionel Teihotu.

La conférence de presse s'est déroulée ce mardi matin à l'Opt
La conférence de presse s'est déroulée ce mardi matin à l'Opt
Les Trials prévus le 7 août
 
On retrouvera pour les Trials Hira Terinatoofa, Kevin Bourez, Lorenzo Avvenenti, Enrique Ariitu, Tereva David, Kauli Vaast, Tikanui Smith, Mateia Hiquily, Mihimana Braye, O’Neil Massin, Nainoa David, Ruarii Atani, Kevin Johnson, Teaotea Dubois, Ryan Gallina, Teva Guillain, Jocelyn Poulou, Edouard Monchau, Eimeo Czermark, Erwan Figuri ainsi que deux invités Hawaiien Mikey O’Shaushnessy et Sheldon Paishon-Eichert, les gagnants du Rangi Pro et du Papara Pro.
 
Mihimana Braye est actuellement le meilleur tahitien classé après Michel Bourez, il est actuellement à la 49e place des world qualifying series, il n’avait pas participé l’année dernière. Taumata Puehitini absent, quel surfeur aura le privilège d’obtenir sa wildcard ? Si un étranger remporte les Trials, le meilleur Tahitien se qualifiera également. Si c’est un Tahitien qui remporte les Trials, le finaliste sera le deuxième qualifié.
 
Les questions de sécurité ont également été abordées. Lionel Teihotu a prévenu, après avoir été avertis, les capitaines qui ne respecteront pas les règles de sécurité seront verbalisés par la gendarmerie et se verront interdire l’accès au plan d’eau. Certains Taxi Boats seront agrées par l’organisation. Certaines zones seront interdites à la navigation.
 
Pascal Luciani a également rappelé les retombées économiques importantes générées par la compétition, 90 millions pour le Pays pour 9,1 millions d’investissement, en invitant le public à suivre la compétition et à encourager nos athlètes. Il a également précisé que depuis le rachat de l’ASP par la WSL en 2013, l’audience internet mondiale de cette compétition a ostensiblement augmenté, notamment en 2016 et 2017.  SB / WSL

Rédigé par SB / WSL le Mardi 24 Juillet 2018 à 13:56 | Lu 1126 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti