Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Surf Pro – Rangi Pro : Pas de Tahitien en quart de finale


Le deuxième jour de compétition du Rangi Pro WQS 1000 a pu être proposé par l’organisation ce mercredi 6 mars. Malheureusement, malgré les bonnes performances d’Heifara Tahutini Jr, d’Enrique Ariitu et de Mauiki Raioha, aucun Tahitien n’a pu accéder aux quarts de finale, certains ayant eu peu de vagues à disposition pour s’exprimer.


Avatoru, spot du bout du monde
Avatoru, spot du bout du monde
Le Rangi Pro est la dixième compétition du circuit des world qualifying series qui en comporte 66. La compétition, qui en est à sa dixième édition, se déroule sur l’atoll isolé de Rangiroa, aux Tuamotu, sur une période d’attente située cette année du 4 au 8 mars. La première journée de compétition s’est déroulée lundi. Après une journée « off » le 5 mars, une nouvelle journée de compétition a été programmée ce mercredi par l’organisation.
 
La tenue de cette compétition est le fruit d’une collaboration entre la fédération tahitienne de surf, la world surf league, la commune de Rangiroa et les nombreux sponsors et partenaires de l’événement. Proposer une compétition de surf dans un endroit aussi reculé est un challenge.
 
La compétition est cotée à 1000 points sur le circuit WSL, ce n’est pas assez pour attirer les « pointures » du circuit WQS. La compétition est donc une opportunité pour les surfeurs Hawaiiens et Tahitiens moins connus d’engranger des points qui permettent de se qualifier pour les épreuves de la Triple Crown, en fin d’année à Hawai’i.

Un spot de rêve, Avatoru
 
Pour certains jeunes Hawaiiens, c’est une première. Les avis sont unanimes : la destination est exceptionnelle, la vivre à travers la passion du surf est un privilège. Grâce à internet et au Live Web, le monde entier a pu découvrir la droite parfaite de Avatoru, le spot ayant délivré dimanche et lundi des vagues fabuleuses.
 
Le danger n’est jamais très loin car le récif se trouve à quelques dizaines de centimètres sous la surface de l’eau. Un de nos favoris Tahitiens, Ariihoe Tefaafana, en a fait les frais lundi soir après la compétition en touchant le récif avec la tête après une chute. Il a pu heureusement être rapidement ramené à terre par les surfeurs présents sur le spot. Il est revenu sur Tahiti et son état n’est pas jugé préoccupant.

 

Plus de peur que de mal pour Ariihoe Tefaafana
Plus de peur que de mal pour Ariihoe Tefaafana
Sept Tahitiens au round 2
 
Quinze Tahitiens étaient engagés face à une trentaine de Hawaiiens. A l’issue du round 1, huit Tahitiens ont été éliminés. Sept Tahitiens étaient en lice au round 2. Dans des vagues en baisse, Heifara Tahutini jr remporte brillamment sa série du round 2 avec un total de 11.24 sur 20. Dans cette même série, Maxime Ratia, un autre Tahitien engagé, termine à la troisième place, synonime d’élimination.
 
Dans la série 3, Teoro Tahutini ne trouve pas de vague pour s’exprimer, il ne prendra en tout que trois vagues pour un total de 2.87 sur 20. Elimination également pour le seul local du spot, Ludo Horoi, qui totalise seulement 5.20. Enrique Ariitu parvient à faire ce qu’il faut pour remporter sa série, il totalise 9.77 grâce à une vague notée 5.00 et une autre notée 4.77.
 
Mauiki Raioha parvient lui aussi à se qualifier pour le round 3 grâce à un total de 8.90 et une deuxième place dans cette série 7. Cela ne passe pas pour Vehiatua JB Prunier, quatrième avec 5.87 sur 20. Trois Tahitiens au total sont qualifiés pour le round 3 : Enrique Ariitu, Mauiki Raioha et Heifara Tahutini Jr.
 
Aucun Tahitien en quart de finale
 
Au round 3, cela commence mal pour le clan tahitien puisque Heifara Tahutini Jr se fait sortir en terminant quatrième de sa série avec un total de 4.94. Le pire arrivera dans la troisième série puisqu’Enrique Ariitu, un des favoris, se fait sortir également. Il termine en troisième position avec 8.20. Mauiki Raioha est éliminé également en terminant à la quatrième position avec 8.17 dans la même série.
 
Globalement, les Tahitiens ont plutôt « attendu la bonne vague » qui n’est pas arrivée alors que les Hawaiiens se sont montrés un peu plus actifs en surfant les vagues plus près du bord. Les conditions de vague, spécialement sur ce round 3, ont été particulièrement difficiles avec peu de vagues à disposition pour s’exprimer.
 
Il faut également préciser que plusieurs surfeurs tahitiens chevronnés sont absents, notamment Mihimana Braye ou O’Neil Massin. Ces derniers vont se focaliser sur des compétitions du circuit des world qualifying series plus cotées, notamment le Burton Automotive Pro WQS 6000 prévu en Australie à partir du 11 mars. SB / WSL

Rédigé par SB / WSL le Mercredi 6 Mars 2019 à 16:29 | Lu 362 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net