Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Surf Pro – Papara Pro : Taumata Puhetini fait le show


La 8e édition de la Papara Pro WQS 1000 s’est terminée à Papara ce vendredi 15 mars. C’est finalement Taumata Puhetini qui remporte la finale face au jeune Kauli Vaast, le gagnant de la catégorie junior. Malgré le temps pluvieux, de très belles vagues ont permis aux surfeurs de s’exprimer. Aucun Hawaiien n’était présent en demi-finale.


Un style puissant et précis pour Taumata Puhetini qui gagne pour la troisième fois
Un style puissant et précis pour Taumata Puhetini qui gagne pour la troisième fois
La 8e édition de la Papara Pro s’est terminée vendredi à Taharu’u dans de très bonnes conditions de vague. Alors qu’à Rangiroa aucun Tahitien n’avait pu se hisser en quart de finale, cette fois-ci cela a été quasiment l’inverse. Deux Hawaiiens seulement était présents en quart de finale, Shayden Pacarro et Eli Hanneman. Les six autres étaient Tahitiens : Taumata Puhetini, Hira Teriinatoofa, Ariihoe Tefaafana, Teoro Tahutini, Kauli Vaast et Jocelyn Poulou.
 
Même s’il y a eu quelques accalmies, beaucoup de séries ont proposé du beau spectacle. On peut saluer le courage d’Ariihoe Tefaafana qui, après avoir tapé le récif avec la tête à Rangiroa, était présent à Papara. Il était confronté à Hira Teriinatoofa, un autre spécialiste du spot. L’ancien champion du monde ISA, qui aura 40 ans en mai, est apparu plus affûté que jamais et il a pu prendre le dessus sur Ariihoe Tefaafana.
 
Ariihoe Tefaafana avait fait mieux que Taumata Puhetini au round 3 grâce à un total de 15.50 contre 14.33 pour Taumata. Mais en quart de finale, Hira Teriinatoofa va obtenir un 9.30 sur une vague pour totaliser finalement 15.87 contre 15.04 pour Ariihoe, qui quitte la compétition en quart de finale visiblement déçu.
 

Le jeune Kauli Vaast, un des meilleurs de sa génération.
Le jeune Kauli Vaast, un des meilleurs de sa génération.
Du très beau spectacle à Taharu’u
 
La première demi-finale a été particulièrement relevée, opposant Taumata Puhetini à Hira Teriinatoofa. Après son quart victorieux, Hira continue dans sa lancée, il obtiendra une note de 8.33, meilleure note de la série, mais il ne parvient pas à faire plus que 5.50 sur son deuxième score. Taumata obtiendra quant à lui deux notes autour de 7 (7.43 et 6.97), suffisantes pour gagner sa place en finale.
 
Dans la deuxième demi-finale, le gagnant de la catégorie junior Kauli Vaast, 17 ans, totalise 17.20 sur deux vagues et sort le surfeur de Papenoo Teoro Tahutini grâce à un surf précis et incisif. Les vagues proposées sont essentiellement des gauches. Kauli Vaast enchaine les rollers, les figures aériennes, Teoro tente un off-the-lip sur une vague de deux mètres et cela passe. Le spectacle est au rendez-vous.
 
Mais Kauli Vaast ne pourra rien faire en finale contre Taumata Puhetini. Grâce à ses rollers surpuissants et sa maitrise parfaite, Taumata obtient un 8.50 puis finalement un 10, la note maximale, pour un total de 18.50 contre 15.24 pour Kauli Vaast. Taumata Puhetini, qui sort d’une longue blessure au genou, remporte ainsi avec panache la compétition pour la troisième fois. SB / WSL

Parole à Taumata Puhetini :
 
Une victoire à la saveur particulière ?
 
« C’est la récompense de tous les efforts qu’on a fait avec ma chérie, ma famille et les docteurs qui m’ont suivi. Mentalement, cela fait du bien. Je suis de retour. Après, c’est sûr qu’il y a encore quelques douleurs, c’est à moi de faire attention et de faire avec aussi. Je connais bien le spot, j’ai gagné ma première Coupe de Tahiti ici à Taharau’u à 13 ans. »
 
Gagner face à Hira Teriinatoofa ?
 
« Hira est le local du spot et justement dans ma série j’ai fait plein d’erreurs. J’ai fait que de prendre les petites. Ca va, j’ai réussi quand même à scorer dessus mais il est bien revenu avec son 8, il lui fallait un petit score mais il n’y avait plus beaucoup de temps. Avec les capacités de surfeur qu’il a, il aurait facilement pu me battre. C’est la compétition, c’est comme ça, c’est passé pour moi. »
 
Tu as choisi de ne pas attendre la grosse ?
 
« Voilà, cela a été ma stratégie tout au long de la compétition sauf en finale où je me suis dit que j’avais tellement fait d’erreurs dans les autres séries, en ayant la chance de passer, que je n’allais pas faire la même erreur. J’ai attendu, pris les grosses vagues et ça a payé. »
 
Des regrets de ne pas pouvoir faire plus de compétitions à l’extérieur ?
 
« Il y en a aussi de la génération au-dessous de moi qui ont du talent et c’est dommage qu’on ait pas plus de soutien du Pays, financièrement c’est difficile pour nous tous. C’est sûr que d’un côté c’est triste mais c’est la vie, c’est comme ça. On est pas les seuls, dans les autres disciplines c’est pareil. Ceux qui partent sont ceux qui ont les moyens, nous on a le talent mais pas les moyens. Voilà, avant tout, il faut aimer ce qu’on fait et continuer de vivre. »
 
Un dernier mot ?
 
« Merci à mes médecins et merci à mon shaper Somo qui me soutient depuis 12 ou 13 ans, c’est un grand monsieur qui a un grand cœur, il aide beaucoup de jeunes du Fenua. Mauruuru Somo, thanks. » Propos recueillis par SB

Un temps nuageux mais des vagues magnifiques
Un temps nuageux mais des vagues magnifiques

Une finale 100% tahitienne
Une finale 100% tahitienne

Rédigé par SB / WSL le Dimanche 17 Mars 2019 à 12:49 | Lu 575 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net