Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Billabong Pro Tahiti 2017 : Fin de parcours pour les Tahitiens


La 7e étape du championnat du monde de surf, la Billabong Pro Tahiti, a débuté ce vendredi, dès le premier jour de la période d'attente. Dans des conditions de vague moyennes voire passables, Taumata Puhetini a été sorti dès le round 2. Michel Bourez lui a pu passer son round 2 mais il a du s'incliner au round 3 face à Connor Coffin, jeune « roukie » américain. Jérémy Florès n'a pas fait mieux puisqu'il sort de la compétition lui aussi au round 3 face à Connor O'Leary. Joan Duru est le dernier français en lice.


Michel Bourez a pourtant bien surfé
Michel Bourez a pourtant bien surfé

La Billabong Pro 2017 s'est terminée vendredi et samedi pour les deux surfeurs Tahitiens engagés, Taumata Puhetini et Michel Bourez.Taumata Puhetini est sorti au round 2 dès vendredi, Michel s'est fait éliminer samedi. Une fois de plus, la Billabong Pro Tahiti n'aura pas souri à Michel Bourez, lui qui a pourtant remporté la prestigieuse étape hawaiienne en décembre dernier, le Billabong Pipe Masters, la 11e étape du championnat du monde.

 

Taumata Puhetini avait les qualités pour faire quelque chose dans cette compétition, lui qui a gagné déjà 3 fois les Trials et qui est spécialiste de la vague. Malheureusement, les conditions de vague du premier jour de compétition, vendredi, n'étaient pas la hauteur de son talent. Dans une série sans vagues, opposé à Matt Wilkinson le n°1 mondial, il s'incline avec un total de 7.13 contre 7.33 pour l'Australien. Pas de bonnes vagues non plus pour le 3e, Wigolly Dantas qui totalise 7.10.

 

Michel Bourez était lui opposé dans la dernière série du round 1 à Ian Gouveia et Frederico Morais, le « rookie » portugais. Là aussi, très peu de vagues disponibles, Ian Gouveia remporte la série avec un total de 15.00 contre 10.67 pour le Tahitien et 9.56 pour le Portugais. Il a pu enchainer le lendemain, samedi, avec le round 3, un round éliminatoire en un contre un. Malheureusement, la série noire continuera pour Michel Bourez.


Taumata avait pourtant des atouts
Taumata avait pourtant des atouts

Michel Bourez gagne son round 2

 

Michel entame sa journée dès 7H30 dans la deuxième série du round 2, contre le Brésilien Jadson Andre. Il est à l'aise et score une vague notée 7.07 puis une autre 7.90, le Brésilien réplique avec un 8.77 mais sa première vague n'était notée que 6.00. Jadson prendra une dernière vague, pensant remporter la série, mais les juges ne lui donnent pas la note suffisante, c'est Michel qui passe au round 3, alors que Jadson manifeste son mécontentement envers les juges.

 

Plus tard dans la matinée, Jérémy Florès s'offre une des séries les plus intenses de la journée, opposé à l'Italien Léonardo Fioravanti qui faisait sa première Billabong Pro Tahiti. Jérémy, magistral comme d'habitude à Teahupo'o, se cale dans le tube et obtient un 9.00 puis un 9.77 pour remporter outrageusement la série. Malheureusement, il chutera au round 3 d'un point face à Connor O'Leary, encore un « rookie ».

 

Michel Bourez lui surfait pour la deuxième fois de la journée, opposé à Connor Coffin, le jeune Américain. Connor Coffin trouve deux vagues à 6.17 et 7.60, Michel lui ne bénéficiera que de deux vagues notées 6.47 puis 6.43 et se fait éliminer. Il termine ainsi à la 13e place de la Billabong Pro Tahiti.


Une 13e place en dessous de ses attentes
Une 13e place en dessous de ses attentes

Lors d'une interview qu'il avait pu nous accorder avant la compétition, Michel avouait être arrivé à une certaine maturité, il se sentait prêt pour la course au titre mais pour cela il fallait être performant dès les premières compétitions de l'année. La course au titre est sans doute perdue pour cette année. En attendant 2017, il reste encore 4 étapes avant la fin de l'année et notamment Hawai'i où il pourrait briller et porter haut les couleurs de Tahiti, comme en décembre dernier.

 

Pour le reste, les pointures ayant survécu à ces deux premiers jours de compétition sont Owen Wright, toujours aussi à l'aise à Teahupo'o même après deux ans d'absence, le champion du monde en titre John John Florence, Gabriel Medina qui a réussi un splendide Air reverse, Matt Wilkinson, Julian Wilson, Ace Buchan, Jordy Smith et enfin le français Joan Duru pour qui l'accès au round 4 est déjà un bon résultat pour une première participation à la Billabong Pro Tahiti. SB

 


Jérémy Florès a pris de très belles vagues
Jérémy Florès a pris de très belles vagues

Teahupo'o, toujours aussi magique
Teahupo'o, toujours aussi magique

Dan Bilzerian, le joueur de poker star du web
Dan Bilzerian, le joueur de poker star du web

Rédigé par SB le Samedi 12 Août 2017 à 20:15 | Lu 1594 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits