Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Six mois ferme et mandat de dépôt pour l'agresseur du policier samedi à Pirae



Sans antécédents de violence, le prévenu, un jeune père de famille, a été conduit à Nuutania pour y exécuter sa peine à l'issue de l'audience.
Sans antécédents de violence, le prévenu, un jeune père de famille, a été conduit à Nuutania pour y exécuter sa peine à l'issue de l'audience.
PAPEETE, le 26 octobre 2015 - Le jeune homme de 29 ans interpellé samedi soir pour avoir fracassé, d'un coup de poing, le visage d'un policier de la Section d'intervention qui tentait de ramener le calme sur une rixe alcoolisée à Pirae, a été condamné en comparution immédiate cet après-midi.


C'est le visage encore tuméfié et gonflé, l'œil gauche injecté de sang, que le policier violemment frappé à la face samedi soir à 23 h, près des roulottes à Aora Tini Hau à Pirae, s'est présenté ce lundi après-midi au tribunal. Son agresseur, 29 ans, ivre au moment des faits, était jugé en comparution immédiate. Il a écopé de 12 mois de prison dont 6 mois ferme, avec mandat de dépôt à l'audience.

Sans antécédents judiciaires significatifs, ce jeune papa a reconnu à la barre avoir frappé le fonctionnaire de police "gratuitement", parce qu'il lui demandait simplement de s'écarter : "Oui je l'ai frappé gratuitement, il ne faisait que son travail, il m'a juste demandé de reculer, ça m'a énervé. Et parce que c'était un policier aussi". Il s'est excusé.
Le policier de la Section d'intervention avait été appelé avec ses collègues pour mettre fin à une rixe en marge d'un bal alcoolisé, bal animé par son agresseur, guitariste.

"C'est sidérant" estime l'avocat du policier

"C'est sidérant" a estimé Me james Lau, avocat du policier. "iD'habitude on nous explique qu'il y a eu provocation policière, etc., pas là. Ce que je vais dire va peut-être choquer, mais il y a un vrai problème avec l'autorité aujourd'hui en Polynésie française. [L'enquête sur la santé mentale qui a été lancée va peut-être le démontrer, mais il y a un gros problème de comportement social, de traits de psychopathie chez certains polynésiens]i".

Trois fractures au visage ont été diagnostiquée sur le policier agressé samedi, qui vont lui valoir de multiples interventions chirurgicales. Sont ITT provisoire est fixée à 14 jours.

Le commandant de police Tamatea Tuheiava, présent à l'audience comme d'autres policiers venus soutenir leur collègue, a pour sa part constaté la recrudescence de violences à l'égard des forces de l'ordre et appelé les fonctionnaire à faire désormais preuve de plus de vigilance lors de leurs interventions.

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 26 Octobre 2015 à 18:06 | Lu 2793 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par Mathius le 26/10/2015 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le déni de réalité chez les décideurs du pays devient le fléau de la POLYNESIE.
Pourquoi refusent t'ils de créer des structures d'hygiène mentales infantile ?
Sans ces structures la violence gratuités va s'aggraver, et en les créant aujourd'hui, il nous faudra une génération pour sortir de cette Spychopatie societale.
Messieurs dames les journalistes faite votre travail d'investigation et arrêtez d'être complice des autorités par votre silence.
Depuis 15 ans les autorités aussi bien d'état que du pays savent que cette violence gratuite allait devenir expansive.
Ils on rien fait et ne feront rien, car ils refusent eux même de se remettre en question,

2.Posté par R C le 26/10/2015 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

evynstarr
" L'outrage à agent public, un phénomène en recrudescence ?? "

3.Posté par LEPETANT le 27/10/2015 04:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Six mois seulement !!!!!!!!!!!!!!!!
Le syndrome du colonisateur repenti a encore frappé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par Space marine SPACE MARINE le 27/10/2015 05:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

violence gratuite!!!! sous fond d'alcool!!! quelle tristesse dans nos rues, où il ne fait plus bon se balader tranquillement!!!fait ce que tu as à faire en ville et rentre vite chez toi ,si tu as un toit......quel misère.... Je plains les touristes. faire des patrouilles avec un ar15 et un fusil à pompe muni d' un semi auto pistol comme aux usa, avec autorisation de dégommer en cas de danger réel et imminent.Mais bon c'est peut-être pas la solution, ......dommage collatéraux en perspective.

5.Posté par TAAHOA le 27/10/2015 06:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas s'étonner que les enfants suivent les traces de leur père cogneur. L'alcool n'explique pas tout. Allez direction Hotel Nuutania.

6.Posté par pagga le 27/10/2015 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'alcool est une drogue démoniaque

7.Posté par gugu le 27/10/2015 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut arrêter de vendre l'alcool pour protéger notre jeunesse.

8.Posté par proQ le 27/10/2015 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes en phase post apocalyptique

Tahiti est foutu

9.Posté par rori puri le 27/10/2015 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bizarre
Quand des flics tabasse des citoyen, pas un mot dans les médias.

10.Posté par miche le 27/10/2015 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas en arrêtons de vendre de l'alcool que tout va s’arrêter c'est quand puisse rendre aux parents leurs droit a éducations et de corriger leurs enfants correctement mais sans en abuser si en arrêtes de vendre de l'alcool et bien nos vendeur de pia tahiti ou cosmos je ne sais trop quoi s'installerons et vive le marcher noir

11.Posté par etienne le 27/10/2015 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un problème de société alors faut arrêter de mettre toujours sur le dos du gouvernement quand les responsables du problème sont clairement identifiés à savoir les parents !!!! Que chacun prenne ses responsabilités !!!

12.Posté par MANUPATIA le 27/10/2015 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@space marine,
si t'es pas content ici, va vivre aux usa, on te force pas à rester...
Faut arrêter de dire c'est l'alcool, il s'écoule pas dans ton sang sans ton consentement...
C'est l'homme le défaut, quand il est fêtard, il se saoule la gueule, quand il est policier, au lieu faire son boulot en neutralisant les agresseur,non ia, ça met en évidence sa tranche pour qu'on le cogne. D'autres part l''instabilité politique de notre pays n'arrange rien...

13.Posté par Mathius le 27/10/2015 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@etienne, si c'est un problème de société c'est donc bien la démonstration que le gouvernement est bien imcompetent ã régler les problèmes societals alors qu'ils ont été élus pour cela. C'est ainsi que la majorité des parents imitent leurs élus et ne sentent aucunement responsable du délitement de leusr enfants

14.Posté par Space marine SPACE MARINE le 27/10/2015 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 12
Bien sûr que c'est l'homme le défaut, quel solution concrète et efficace as-tu?????
A part critiquer le boulot de la police..et remettre en cause les défauts de l'homme.!!!!
Pus facile de critiquer le tableau d'un peintre que d'être peintre soi-même....
Je voudrais bien t'y voir dans la rue à essayer d'arranger les rixes et diverses violences toutes confondues, durant plusieurs années!!!!
Je reconnais que l'exemple des usa est un peu radical , mais bon j'ai rajouté que ce n'était pas la bonne solution.....
j'aime l'ile de Tahiti, mais plus ça va dans le temps plus la violence devient omniprésente.Je n'ai pas de solution miracle, je suis simplement triste de voir tout cela!!!

15.Posté par zazxs le 27/10/2015 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ MANUPATIA
si on suit ta logique
C'est l'homme le défaut, c'est pas la ICE ou le PAKA, il s'écoule pas dans ton sang sans ton consentement...

16.Posté par stev le 14/11/2015 18:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi je dit bien fait pour sa pomme... Ça lui apprendra à faire le kaïd et ce croire au dessus de la loi. Ça va le faire réfléchir....pfff!!! Ça ce dit homme de valeur en plus... quel blague!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance