Tahiti Infos

S'évader avec les vahine de la belle époque


Félix Vilchez et Marguerite Lai.
Félix Vilchez et Marguerite Lai.
TAHITI, le 5 octobre 2021 - Le spectacle Vahine Himene Tahiti a été conçu par Felix Vilchez. Il est une version féminine de Tahiti 1917 consacré aux pionniers de la musique polynésienne. Il revient sur scène, à la sortie du confinement, pour relancer les activités culturelles, rétablir le contact humain, retrouver la joie de vivre de la belle époque. Cet événement sera animé par six musiciens, deux chanteuses ainsi que quatre danseuses dont Marguerite Lai.

"Je voudrais relancer Vahine Himene au Petit théatre pour encourager la reprise des activités culturelles, rétablir le contact humain", annonce le musicien Félix Vilchez, le créateur du spectacle. Vahine Himene est une version féminine du concert-documentaire Tahiti 1917 qui rendait hommage aux pionniers de la musique polynésienne. Il a déjà été présenté à plusieurs reprises, toujours à guichet fermé.

Vahine Himene Tahiti est donc un concert multimédia. Sur scène, des artistes (chanteurs, musiciens, danseurs) proposent un spectacle en live. Sur un écran, des photos d’époque, des interviews exclusives et des extraits de films anciens sont projetés, ils éclairent les spectateurs sur le contexte des chansons reprises. Ils sont le fruit d’intenses recherches et d’entretiens menés par Félix Vilchez pour retrouver des images d’archives, mais aussi des témoignages et anecdotes.

Le concert documentaire dure presque deux heures. Il s’en dégage une ambiance plutôt nostalgique avec le témoignage de personnages célèbres sur les habitudes et coutumes d’une époque souvent regrettée.

Hommage aux pionnières

La prochaine soirée Vahine Himene Tahiti se déroulera le 15 octobre prochain. Elle sera animée par six musiciens dont Félix Vilchez et son fils au piano ainsi que deux chanteuses : Reia Poroi et Dorielle Mahinepeu. Ensemble, ils rendront hommage à une dizaine de pionnières dont certaines récemment disparues : Henriette Winkler, Lorma, Esther, Irma… "C’est ma vision", précise toutefois Félix Vilchez. "Ma façon de les entendre."

Pour cette nouvelle édition, Félix Vilchez a fait appel à Marguerite Lai. Elle explique pourquoi elle a accepté la demande : "J’ai vu ses spectacles, dit-elle à propos de Félix Vilchez, et je les aime, car ils font revivre une époque, ils mettent en lumière des chanteuses et chanteurs qui ont bercé mon époque, qui parlent de la vie, de la Polynésie d’une façon si belle et si poétique, sans fioriture. Ils racontent la joie de vivre de Tahiti." Une joie de vivre qui, selon la cheffe de troupe de O Tahiti E, a disparu. Nostalgique, elle insiste sur la beauté de la langue utilisée alors en toute simplicité.

Marguerite Lai signale qu’elle ne montra pas sur scène au nom de sa troupe. Elle vient en tant que Marguerite Lai, avec trois autres danseuses dont Dadou Paillet. Les danseuses, sur la base du répertoire fourni par Félix Vilchez, vont préparer leurs costumes et chorégraphies qui, c’est annoncé, auront quelque chose de "comique" ou tout au moins susceptible d’amuser pour passer du bon temps.

Émotion et énergie

"La soirée sera forte en émotions", promet le musicien. Lui revient sur sa rencontre avec la cheffe de troupe. Il se rappelle ce spectacle de 1999, au Heiva, Te Pakarere, et de "l’énergie des danseurs. À ce moment là, ce n’est pas la musique qui m’a marqué, mais vraiment cette émotion et l’énergie sur scène. Marguerite est capable de faire ressortir des choses un peu intérieures." Il compte sur elle.

En retour, Marguerite Lai promet : "Quand je m’engage, je vais jusqu’au bout." Le duo, qui travaille à cette nouvelle version de Vahine Himene Tahiti, rêve grand. "On commence petit", dit Félix Vilchez qui parle d’une sorte de test. En réalité, il aimerait pouvoir être accompagné par la troupe O Tahiti E au Grand théâtre un jour prochain.


Pratique

Le 15 octobre (et le 16 en fonction des réservations)
Au petit théâtre de la Maison de la culture qui sera ouverte dans le respect des restrictions sanitaires (50% d’occupation).

Tarif : à partir de 2 500 Fcfp pour les moins de 12 ans.
Vente de billets par mail [email protected] et téléphone : 89 71 16 01


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 5 Octobre 2021 à 18:01 | Lu 1411 fois