Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Réfugiés: l'Australie dit en avoir "assez" des leçons de l'ONU



Auparavant, les arrivées de bateaux étaient quasi-quotidiennes et des centaines de demandeurs d'asile ont perdu la vie lors de ces périples dangereux.
Auparavant, les arrivées de bateaux étaient quasi-quotidiennes et des centaines de demandeurs d'asile ont perdu la vie lors de ces périples dangereux.
Sydney, Australie | | lundi 09/03/2015 - Le Premier ministre australien Tony Abbott a violemment réagi lundi aux critiques de l'ONU envers la politique d'immigration de son pays, disant que Canberra en avait "assez de recevoir des leçons" en la matière.

L'Australie est critiquée de longue date sur la scène internationale pour le traitement qu'elle réserve aux demandeurs d'asile qui arrivent par bateau. Ceux-ci sont placés dans des camps de rétention sur l'île de Manus, en Papouasie-Nouvelle Guinée ou sur l'île de Nauru, dans l'océan Pacifique. Même si leur demande d'asile est considérée comme légitime après instruction de leur dossier, Canberra ne les autorise pas à s'installer en Australie.

Dans un rappport qui doit être soumis au Conseil des droits de l'homme de l'ONU, le rapporteur spécial sur la torture des Nations unies a estimé que l'Australie violait la Convention contre la torture.

"Je crois vraiment que les Australiens en ont assez de recevoir des leçons de la part des Nations unies, en particulier compte-tenu du fait que nous avons fait cesser (l'arrivée des) bateaux, et ce faisant, avons mis un terme aux décès en mer", a déclaré le Premier ministre à la presse.

Le gouvernement conservateur explique vouloir décourager le trafic des passeurs qui profitent d'immigrants venant pour l'essentiel d'Irak, d'Iran et d'Afghanistan. Depuis décembre 2013, un seul bateau a réussi à gagner les rives du continent australien. Auparavant, les arrivées de bateaux étaient quasi-quotidiennes et des centaines de demandeurs d'asile ont perdu la vie lors de ces périples dangereux.

Mettre le hola au trafic des passeurs, c'est faire preuve du maximum "d'humanité, de compassion et de décence", a déclaré M. Abbott. "Nous avons arrêté les bateaux, et les représentants de l'ONU seraient bien plus crédibles s'ils prenaient acte de ce que l'Australie a réussi à faire dans ce domaine", a-t-il dit.

Dans son enquête, le rapporteur de l'ONU estime que les accusations selon lesquelles l'Australie n'assure pas aux réfugiés de bonnes conditions de détention, ne met pas fin à la détention d'enfants ni un terme aux violences sur l'île de Manus, sont en partie étayées. Dans ce cadre, Canberra a violé le droit des demandeurs d'asile à être libres de toute torture ou de tout traitement cruel, inhumain ou dégradant, dit le rapport.

Rédigé par () le Dimanche 8 Mars 2015 à 21:33 | Lu 834 fois






1.Posté par Roro LEBO le 09/03/2015 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
L'ONU devrait dire aux USA d'accepter les réfugiés...
ou celui de Faa'a pour les accueillir.

2.Posté par Cecile le 09/03/2015 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les demandeurs d'asile morts sur les cargos abandonnés au large de l'Italie, c' est la faute de l'ONU? Ou de l'Italie?

3.Posté par tutua . le 09/03/2015 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P1 pov cloche !

4.Posté par beaulieu le 09/03/2015 23:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont deux problèmes, le premier étant que la masse migratoire était beaucoup trop élevée (environ 60 personnes jour) La deuxième problème est que ceux qu'ils ont accueilli, venant pour une bonne part d'Irak, d'Iran ou d’Afghanistan, ont amené avec eux l'intégrisme religieux et ses dérives dont les Australiens étaient les premières victimes.
L'ONU fidèle à lui même n'est que donneur de leçon, sans apporter de réelles solutions.

5.Posté par tutua le 10/03/2015 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il me semble que ceux qui cherchent refuge fuient l'islamisme fanatique, ce ne sont pas des djihadistes

6.Posté par Roro LEBO le 10/03/2015 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
tiens "2 tutua" encore...
un poste avec " tutua . "
l'autre avec " tutua "


Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués