Tahiti Infos

Raioha toujours numéro un


Poenaiki Raioha sur le spot de Soup Bowl, à Barbade
Poenaiki Raioha sur le spot de Soup Bowl, à Barbade
TAHITI, le 18 novembre 2019 - Poenaiki Raioha a terminé la troisième étape du championnat du monde professionnel 2019 de stand up paddle surf à la quatrième place. Ce classement lui permet de rester en tête avant la dernière étape prévue aux îles Canaries du 11 au 18 décembre.
 
La troisième étape du championnat du monde de stand up paddle surf s’est déroulée ce week-end à La Barbade, dans les Caraïbes. Premier au classement mondial avant l’épreuve, le surfeur originaire de Papenoo Poenaiki Raioha a pu terminer à la quatrième place de la compétition. Le champion du monde en titre, l’Américain Sean Poynter, remporte l’épreuve devant Léco Salazar et Tamil Martino.
 
Cette quatrième place à Barbade permet à Raioha de conserver la première place du classement mondial. La dernière épreuve de ce championnat proposé par l’association des paddleurs professionnels (APP) se déroulera aux Canaries du 11 au 18 décembre prochains. S’il parvenait à conserver sa première place, Poenaiki Raioha remporterait son premier titre professionnel. Le surfeur de Papenoo est déjà champion du monde ISA (amateur) de la discipline.
 
L’APP est un championnat professionnel, beaucoup plus modeste que le championnat de surf de la World surf league. Le stand up paddle surf reste malgré tout une discipline particulièrement difficile où évoluent de bons watermen américains, métropolitains, brésiliens… Si certaines pointures ont quitté le championnat, comme les Hawaiiens Kai Lenny ou Zane Schweitzer, d’autres comme Sean Poynter, le champion 2018, sont toujours présents.
 
“On a eu de belles conditions, je suis un peu déçu de n’avoir pas pu faire mieux qu’une quatrième place mais je reste concentré et motivé avant la dernière épreuve à Gran Canaria”, a déclaré Poeniki Raioha.

Le champion 2018 Sean Poynter a remporté l'épreuve
Le champion 2018 Sean Poynter a remporté l'épreuve


Rédigé par SB le Lundi 18 Novembre 2019 à 17:03 | Lu 1612 fois