Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Rachat de Jazztel par Orange: feu vert de Bruxelles, sous conditions



Bruxelles, Belgique | AFP | mardi 19/05/2015 - La Commission européenne a autorisé mardi le rachat de l'opérateur de télécoms espagnol Jazztel par le français Orange, en l'assortissant de conditions pour éviter des entraves à la concurrence.

La Commission a accepté les propositions d'Orange de céder un réseau en fibre optique concernant au moins 700.000 foyers et d'accorder à l'acquéreur de ce réseau un accès de gros au réseau ADSL de Jazztel, selon un communiqué.

"Avant d'approuver le rachat de Jazztel par Orange, il était très important de garantir que les consommateurs espagnols ne subiraient pas une hausse des prix sur les marchés d'accès à l'internet fixe", a expliqué dans un communiqué la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

Orange avait lancé en septembre 2014 une OPA amicale sur Jazztel pour 3,4 milliards d'euros, tablant sur des synergies de 1,3 milliard d'euros.

La Commission avait ouvert une enquête approfondie sur ce rachat, craignant que l'opération, telle qu'elle avait été initialement annoncée, se traduise par une moindre concurrence préjudiciable aux consommateurs, en ramenant de quatre à trois le nombre de fournisseurs de services de communications fixes en Espagne. Les deux autres sont Telefonica et Vodafone.

Les engagements présentés par Orange ont dissipé ces craintes. Ils concernent deux technologies différentes.

Pour la fibre optique, Orange s'est engagé à céder un réseau en fibre jusqu'à l'abonné qui couvre entre 700.000 et 800.000 foyers répartis dans cinq grandes villes espagnoles (Madrid, Barcelone, Valence, Séville et Malaga).

Pour le cuivre, Orange s'est engagé à accorder à l'acquéreur du réseau en fibre optique un accès de gros au réseau ADSL national de Jazztel pour une durée pouvant aller jusqu'à huit ans.

Orange s'est également engagé à accorder à l'acquéreur un accès de gros à son réseau mobile, y compris aux services 4G.

Grâce à ces mesures, "un nouvel acteur pourra entrer sur le marché et exercer une concurrence aussi vive que celle qui existe aujourd'hui entre Orange et Jazztel", a souligné Mme Vestager.

Le quotidien espagnol El Pais citait début mai deux opérateurs potentiellement intéressés: Yoigo, qui appartient à TeliaSonera, et Masmovil, comptant plusieurs investisseurs.

Rédigé par () le Mercredi 20 Mai 2015 à 05:51 | Lu 66 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies