Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Philippe Bernadino : « Il va falloir qu'on s'organise pour les prochains Jeux »



La sélection de Tahiti masculine
La sélection de Tahiti masculine

APIA, le 14 juillet 2019 - Le bilan est positif pour la va'a tahitien avec dix médailles d'or sur douze possibles. (Tahiti en a 21 pour l'instant). Mais les deux quatrièmes places sur 500 mètres en V6 et V12 homme ont soulevé des questions. Eléments de réponse cette fois avec Philippe Bernadino, coach de la sélection de Tahiti. Pour Philippe, « il faut mettre un club comme Shell Va'a ou autre et modifier le calendrier fédéral, les autres pays n'auraient dans ce cas aucune chance. »


Parole à Philippe Bernadino, coach de la sélection :

 

Tahiti est largement supérieur en va'a marathon ?

 

« Chez nous, on a eu tellement de courses de marathon, je savais qu'on aurait pas eu de problème parce que les gars sont entrainés. En vitesse pure, on a pas eu de temps pour s'entrainer vraiment. Il faudrait mettre un club comme Shell Va'a ou autre et modifier en conséquence le calendrier fédéral, les autres pays n'auraient dans ce cas aucune chance. »

 

Ton analyse sur les contre-performances sur 500 m en V6 et V12 homme ?

 

« Il s'agit surtout d'un manque de cohésion et d'un manque de préparation en vitesse pure. La sélection homme, on a pris un peu de partout, ce n'est pas comme chez les femme où la base c'est un club, Teva, qui a été retenu pour représenter Tahiti aux Jeux. Ce sont les champions du monde de l'année dernière. Teva a une base et greffer une ou deux nouvelles rameuses ne pose pas de problème. »

 

Les gagnants des sélectives, les Marquises, n'ont finalement pas été alignés ?

 

« Avec les Marquises, on a eu deux soirs d'entrainement, ce n'est pas suffisant parce que les Marquisiens, ils ont leur propre façon de ramer. Ils sont fort mais quand tu les mets ensemble avec différents gars, ce n'est pas en deux soirs qu'on pourra synchroniser ces équipages. Je ne connais pas les Marquisiens, c'est pour ça que je n'ai pas voulu mettre qu'eux sur une pirogue. J'ai essayé de mixer un peu. Avec la médaille d'or en 1500 mètres, avec le fils de Rataro, cela a bien marché. »

 

Quelle leçon retenir ?

 

« Le problème, c'est que pendant les pré-Jeux, il faut qu'on arrête le calendrier fédéral. Il faudrait consacrer au minimum un mois de préparation pour les Jeux, sans aucune autre course. Les meilleurs athlètes qui viennent aux Jeux font partie de clubs alors si on met des courses pendant la préparation des Jeux, les clubs ne lâchent pas leur rameurs. Il faudra aussi que les clubs jouent le jeu. Il va falloir qu'on s'organise pour les prochains Jeux. »

 

Vous avez été sollicités pour des conseils ?

 

« Oui voilà, il y a beaucoup d'équipes qui viennent nous demander si on peut les coacher un peu et leur apprendre la base du va'a. Guam et Palau voulaient qu'on les aide un peu. Si on veut que le va'a avance, il faut partager. On doit leur donner la base du va'a, après c'est au plus courageux de s'entrainer. » Propos recueillis par SB


La sélection de Tahiti féminine
La sélection de Tahiti féminine

Rédigé par SB le Samedi 13 Juillet 2019 à 14:10 | Lu 2675 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juillet 2019 - 01:30 Volley : Les hommes et les femmes en finale

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti