Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Peu de communication sur l'interdiction de baignade dans la baie de Taaone



Alors que la baignade est interdite depuis le 8 janvier, le lendemain la page Facebook "Ville de Pirae" partageait une vieille photo de la plage du Taaone dans les années 1950 mais ne parle absolument pas de l'arrêté municipal pris la veille !
Alors que la baignade est interdite depuis le 8 janvier, le lendemain la page Facebook "Ville de Pirae" partageait une vieille photo de la plage du Taaone dans les années 1950 mais ne parle absolument pas de l'arrêté municipal pris la veille !
PIRAE, le 11 janvier 2016. Un arrêté municipal a été signé vendredi dernier, le 8 janvier, par la municipalité de Pirae en raison d'une rupture de la canalisation des eaux usées de l'hôpital. Une information qui n'est relayée ni sur le site Internet ni sur la page Facebook de la commune.

Vendredi dernier lors de la conférence de presse organisée conjointement par la mairie de Pirae, le centre hospitalier et le centre d'hygiène et de salubrité publique à propos de cette interdiction de baignade dans la baie du Taaone, les responsables présents évoquaient tous un "principe de précaution". La conférence de presse répondait à "une démarche d'information et de sensibilisation".

Mais du côté de la municipalité de Pirae, cette démarche ne semble pas avoir été suivie d'effets particulièrement porteurs. Ainsi, il est curieux de remarquer que cette interdiction de baignade sur le site littoral le plus important de la commune ne figure pas sur le site Internet de la ville de Pirae, bien que deux communiqués sur d'autres sujets ont été publiés le vendredi 8 janvier. Rien n'apparait non plus sur la page Facebook de la ville de Pirae, pourtant largement utilisée habituellement par le service communication de la ville pour des informations pratiques à l'égard de la population ou la promotion d'actions sociales, culturelles, sportives ou environnementales de la municipalité.

Mieux, comme un pied de nez à cette interdiction de baignade en raison d'une possible contamination fécale, la page Facebook Ville de Pirae a partagé une photo ancienne d'une internaute sur laquelle on reconnaît, en noir et blanc, la plage de Taaone "en 1952 du côté du Royal Tahitien". De quoi alimenter quelques commentaires nostalgiques : "Magnifique. Le bord de mer aurait dû être conservé pour accueillir touristes et riverains. Dommage pour tous" écrit un internaute. "Avant c'était la mer maintenant c'est la merde avec l'hôpital du Taaone" conclut une autre. Allusion claire cette fois à l'interdiction de baignade décidée en fin de semaine dernière.


Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 11 Janvier 2016 à 20:44 | Lu 2136 fois







1.Posté par circonspect le 12/01/2016 04:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pour quand le tout à l'égout sur l'ensemble des communes de Tahiti et de Moorea ?
Mais, ( dossiers d'études et de réalisations lourds )
c'est pas simple de faire travailler toutes les personnes des services concernés ensemble à la réalisation d'un projet énorme comme le tout à l'égout ( gros travail ) réveillons nous ! c'est long, trop long ! …
cela donnerai beaucoup de travail sur nos deux îles avec l'aide de l'état et des financements de la communauté Européenne.
N'oublions pas, la qualité de vie n'a pas de prix !

2.Posté par tereva le 12/01/2016 08:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

meama reveillez-vous ! faut demander des controles de l'eau !

3.Posté par John Devan le 12/01/2016 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

réellement, vous pensez que d'habitude l'eau est là-bas d'une qualité exceptionnelle ? Evidemment, cette rupture doit être vite réparée, mais d'habitude, quelle est la qualité réelle de l'eau ? avec une absence de traitement efficace des eaux usées, avec des torrents de m... qui se déversent depuis les lotissements à chaque épisode pluvieux...
Faut pas minimiser mais tout de même, ne nous prenez pas pour des imbéciles... les eaux de baignade ne sont pas de bonne qualité sur l'agglomération entière, pas depuis cet incident...

4.Posté par Pascal ALBERT le 12/01/2016 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un des drames de la Polynésie française, dont aucun gouvernement n'e s'est véritablement préoccupé, est la privatisation du littoral.

Nous habitons sur une île et les accès à la mer sont quasiment inexistants.

Le retour du littoral dans l’espace public devrait être une priorité , si l'on veut développer le tourisme et maintenir les équilibres sociaux.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués