Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Paris veut "favoriser la marche" et lance un plan piéton



Paris, France | AFP | lundi 23/01/2017 - Nouveaux espaces piétonnisés, élargissement des trottoirs, circulation ralentie ou restreinte pour les voitures : Paris lance un grand plan piéton pour "favoriser la marche" en la rendant à la fois plus accessible et plus agréable.

"La marche n'a jamais fait l'objet d'une politique municipale structurée et dédiée alors qu'elle représente 60% des déplacements à Paris", a indiqué lundi devant la presse Christophe Najdovski, adjoint EELV aux Transports de la maire PS Anne Hidalgo.

D'ici 2020, la mairie veut que Paris soit une zone où l'on roule à 30 km/h maximum, en dehors des grands axes à 50 km/h.

L'exécutif parisien, qui a fait une priorité de la réduction de la place de la voiture dans la capitale, soumettra ainsi au Conseil de Paris à la fin du mois une "stratégie piéton" à développer jusqu'en 2020, pour favoriser la marche "bonne pour la santé, non polluante et facteur de revitalisation économique".

Ce "Paris piéton", dont l'enveloppe globale est de quelque 90 millions d'euros, prévoit des dizaines de projets dont certains déjà lancés, pour développer une continuité des parcours piétonniers, les rendre plus agréables ou améliorer l'information.

Ainsi, des passages piétons seront élargis ou multipliés par exemple sur les Champs-Elysées, la rue de Rivoli au coeur de la ville mais aussi dans le nord de la capitale .

Outre les 7 grandes places (Nation, Panthéon, Bastille, etc) au réaménagement déjà annoncé, d'autres places feront l'objet de travaux comme celle de l'Opéra dont le parvis sera agrandi ou la place du Colonel-Fabien, qui est "aujourd'hui un rond-point", selon l'élu.

Une "rue aux enfants" sera piétonnisée dès cette année par arrondissement, avec jeux et marquages au sol et dans les arrondissements volontaires, des "zones de rencontre" seront instituées où la voiture roule toujours, à un maximum de 20 km/h, "mais n'a plus la priorité" sur le piéton ou le cycliste.

Des places de stationnement deviendront terrasses ou espaces de repos avec bancs.

Un "fil d'Ariane" tactile aidera les non-voyants à se repérer sur les places.

Dans les IIIe et IVe arrondissements, l'objectif "à discuter" est de "supprimer le trafic de transit", dit l'élu, avec seulement des bus, des taxis, des véhicules de livraisons ou de riverains.

"Nous faisons ce que toutes les grandes villes font", dit M. Najdovski, "il s'agit de remettre la voiture à sa juste place. Elle occupe 50% de l'espace public pour 13% des déplacements."

ff/gd/

Rédigé par () le Lundi 23 Janvier 2017 à 06:35 | Lu 172 fois






1.Posté par franpasc le 23/01/2017 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben oui... Qu'est-ce qu'on attend ?
Allez ! en avant ! En marche !

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies