Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Papeete : un touriste américain agressé par quatre voyous



PAPEETE, le 6 juin 2016 - La victime, 51 ans, s'est faite dépouiller de son sac en ville dans la nuit de samedi à dimanche. Les voleurs ont vite été appréhendés par la DSP.

Bienvenue. Un touriste américain de 51 ans qui se baladait seul a été la cible de quatre jeunes voyous dans la nuit de samedi à dimanche à Papeete. Les agresseurs lui ont dérobé son sac contenant de l'argent liquide, papiers et cartes bancaires. Le quinquagénaire a malgré tout réussi à fournir une description suffisamment précise des loustics aux policiers qui les interpelleront rapidement à la frontière entre Papeete et Faa'a, où ils pensaient s'échapper. Si le sac n'a pas été retrouvé, les voyous ne s'étaient pas encore partagé l'argent qui a pu être restitué au plaignant. Deux d'entre eux sont mineurs.

Bagarre en sortie de boîte de nuit

Un autre vol avec violence s'est produit le week-end dernier à la sortie d'une discothèque du front de mer à Papeete. Ivre, et repéré comme une proie facile par son agresseur, bien connu de la police, un jeune homme s'est fait rouer de coups à la tête… pour une simple casquette. Les policiers de la DSP rappellent que la plupart des victimes d'agressions de ce genre à Papeete sont choisies par leurs agresseurs car elles sont soit ivres, soit isolées, et invitent en conséquence la population à ne pas se retrouver dans ce type de configuration.

Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 6 Juin 2016 à 18:01 | Lu 11423 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par Pito le 06/06/2016 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela devient impossible à vivre sans crainte, ces voyous doivent être punis très sévèrement par la justice. Nous voulons recevoir plein de touristes et ils se font agresser, de tels comportements vont ruiner notre pays.

2.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 06/06/2016 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Normal : l'état d'urgence n'est pas étendu à la française Popolynésie hohohohoho
Quant à la frontière entre Papeete et Faa'a, c'est une vraie passoire hihihihihihi
Et bien sûr compassion pour toutes les INNOCENTES victimes.
rollstahiti@gmail.com

3.Posté par Spleen le 06/06/2016 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les policiers "invitent en conséquence la population à ne pas se retrouver dans ce type de configuration". C'est une blague ?? Qu'est ce qu'on attend pour assurer une sécurité sans faille en ville ? On n'est pas dans une grande ville de 2 millions d'habitants quand même !

Ce n'est peut être pas de la faute de la police, mais il faut qu'on se donne les moyens d'avoir des rues sûres. C'est la moindre des choses.

Quel bon souvenir pour ce pauvre touriste... A quand le prochain ?

4.Posté par zozo le 06/06/2016 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

consigne des forces de l'ordre ; ne sortez pas seul le soir à PAPEETE!!!!!!

il est joli le PARADIS !!!!!


5.Posté par OTIA le 07/06/2016 05:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le commissaire en chef va nous dire que tout va bien en ville…
Et les caméras elles servent à quoi?

6.Posté par Hans Van Barneveld le 07/06/2016 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En même temps ils ont été appréhendés donc la DSP a été efficace grâce il est vrai à la bonne description faite des lascars par ce touriste.

7.Posté par Mata le 07/06/2016 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non mais attention, il ne faut pas s'inquiéter e hoa era ! Voilà ce que le comminssaire en chef va nous sortir :
- La criminalité est en baisse
- Ce sont des actes de SURVIE
- C'est un peu de votre faute, il ne faut plus traîner en ville
- Ce sont les réseaux sociaux qui donne une impression de gravité

Et sinon ? la ville de ppt est pas si grande : des patrouilles de 2 à pied pas valable ???

8.Posté par CITRUS le 07/06/2016 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

foutaises, la D.S.P n'a qu'a faire son travail
c'est quand même le monde a l'envers, tu te fait dépouiller = bien fait pour toi
t'a qu'a mettre des loques ,marcher nus pied ,avoir l'air crétin ,rester chez toi
et encore ,...;JE COMPREND CEUX QUI.......petit a petit arrive a se faire justice soit même
LA D.S.P = un concentré de fainéants et d’incompétent
j'ai eu a faire a eux , je leurs ai tous donné des noms des lieux , RIEN a ce jour ........ils cherchent encore
et quand j'ai ''gueuler , ''ils'' m'ont menacer de faire une procédure a mon encontre

9.Posté par gaston le 07/06/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ont commence a enfermer tous les voleurs de Tahiti il va falloir prévoir une ile ,Les tribunaux sont surbooké de petits délits
ils sont relâcher le jour mémé pour recommencer quelques jours plus tard ,une boucle sans fin

10.Posté par petea le 07/06/2016 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est bien tous sa , sa créer de l'emploi pour nos future gardien de prison, sans ces agressions , y'aurai plus de chômeur.
Merci a eux

11.Posté par Chaval le 07/06/2016 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On pouvait se promener dans la ville la nuit après la sortie des boites, Quinn's, Col Bleu, Whisky a Gogo, et tant d'autres boites encore, oui mais ça c'était avant, maintenant vous avez intérêt à rester chez vous car le soir venu les bandes de salopards, voyous et autres fainéants hantent les rues de Papeete, les balades tranquilles c'est du passé. La police ? Oui pour coller des PV sur les véhicules qui ont dépassé le temps de stationnement et qui n'agressent personne, la police oui pour vous contrôler le matin quand vous allez au boulot ou pour semer la panique aux carrefours aux heures de pointes. Mais pour les voyous est ce que l'on exerce une surveillance des rues à partir de 20 heures les soir ?

12.Posté par Filou713 le 07/06/2016 12:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais à quand un bagne aux confins des Tuamotu Est, Mururoa par exemple, pour parquer tous ces pet voyous.
Ils pourront d'agresser et se voler entre eux.

13.Posté par Roro LEBO le 07/06/2016 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Affreux pour la Polynésie... et pour le tourisme!
L'image des jolies vahine est un plus mais l'image des incidents sur les gens est décadente.

14.Posté par TOM le 07/06/2016 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vote aussi pour le bagne !

15.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 07/06/2016 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Chaval, post 11 ("On pouvait se promener dans la ville la nuit après la sortie des boites, Quinn's, Col Bleu, Whisky a Gogo, et tant d'autres boites encore, oui mais ça c'était avant"), pour info, ma première agression physique a eu lieu en 1975 alors que je rentrais de la Cave (Royal Papeete). Deux personnes me suivaient à distance (j'étais tout seul sur la route en marchant) et avaient l'air "bourré". Petit à petit ils m'ont rattrapé et les derniers mètres je les ai attendus leur proposant de marcher ensemble puisqu'ils avaient l'air d'avoir des problèmes d'équilibre. Leurs pieds étaient enveloppés dans des bandages et ils n'avaient pas de chaussures. Puis est arrivée une voiture avec deux personnes à bord. Je crois que c'était ma chance, je me suis un peu baissé pour voir qui étaient les occupants et c'est là qu'un bras est passé de derrière sur mon cou mais j'ai réussi à ne pas être immobilisé. Je suis tombé par terre et avec mon pied ai bêtement réussi à toucher l'un des deux au menton (de mémoire) etc... Bref, c'était en 1975 hahaha rolsltahiti@gmail.com

16.Posté par tamatoas le 07/06/2016 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,
Un jour le Maire Michel nous a dit lors d'un R/V télévisé " il faut savoir leur parler aux voyous de Papeete , ils sont pas méchants " !
Bientôt il sera remis aux touristes dès leur arrivée un manuel en plusieurs langues pour leur permettre de se rendre dans sa ville sans trop de risques de se faire dépouiller . A présent , surtout pas le déranger , il cherche un nom pour sa station chargée d'épurer la merde de sa ville , c' est très important !

17.Posté par Chaval le 08/06/2016 06:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Hoffer, je te parles d'une époque bien loin de la tienne, c'était dans le début des années 60, le CEP n'était pas encore en Polynésie, c'était un temps où l'on savait s'amuser sans risque, il est vrai que des bagarres il y en avait aussi de temps à autres, l'alcool ayant toujours existé, mais on ne courrait aucun danger en ville.

18.Posté par Roro LEBO le 08/06/2016 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Qui ne souriait pas, il y a des décennies?
La population était "propre" aussi. Même au temps de Vaniz....

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance