Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Papeete : Un SDF attrapé en flagrant délit de vol



PAPEETE, le 6 mars 2017 - Le sans domicile fixe a été pris la main dans le sac par la DSP alors qu’il était en train de voler du matériel multimédia dans un véhicule resté ouvert. Multirécidiviste, il a été condamné ce lundi en comparution immédiate et reconduit en prison.

Au hasard d’une affaire qui peut sembler mineure, la justice croise souvent de réelles problématiques sociétales. En l’occurrence celle de la réinsertion sociale suite à une peine d’emprisonnement. C'est le cas pour ce sans domicile fixe jugé ce lundi en comparution immédiate et condamné une nouvelle fois pour vol, à 2 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Sans abri, sans famille ni ressources, SDF depuis qu'il a quitté ses Australes pour rejoindre Tahiti il y a trois ans, le prévenu déjà condamné à plusieurs peines de prison ferme enchaîne les séjours à Nuutania quand il n'erre pas dans le désœuvrement le plus total du côté de la place de la Cathédrale à Papeete. Mais comme l’a rappelé le procureur de la République dans son réquisitoire, "un vol de matériel multimédia n’est pas un vol par nécessité".

Quant à la victime, à laquelle ses biens ont été restitués, gageons qu’à l’avenir, elle pensera à fermer son véhicule. Cela aurait pu lui éviter quelques désagréments.



Rédigé par GC le Lundi 6 Mars 2017 à 17:53 | Lu 4453 fois







1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 07/03/2017 06:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Sans abri, sans famille ni ressources, SDF"... et sans DROIT au RSA omet l'article ! hohohohoho rollstahiti@gmail.com

2.Posté par diké le 07/03/2017 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas si taravana que ça , Mr Hoffer! Victor Hugo doit se retourner dans sa tombe, au Panthéon à Paris, de voir notre incapacité à ne pas être capable d'occuper, de donner de quoi survivre,aux MISERABLES ici à Tahiti,150 après sa mort. Quel progrès depuis le XIX ème siècle?? Merci au père Christophe, au secours Catholique et aux autres religieux qui nourrissent les moins que rien laissés pour compte des 9000 fonctionnaires et élus engraissés par l'Etat français.

3.Posté par Le Vieux le 07/03/2017 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Polynésiens sont généreux, oui ils le sont. Mais pas au point d'accorder un revenu de solidarité aux centaines de sans abris, sans travail, sans revenus, sans rien. Rien, absolument rien, ils n'ont le droit a rien, ils gênent les touristes, on ne veut plus les voir, les sentir. On ne veut pas savoir ou ils font leur besoin, ce qu'ils ont manger ce midi, ou ils ont dormi cette nuit. On ne veut rien savoir d'eux. On détourne le regard car on a honte, on a peur, peur de reconnaître son petit voisin disparu depuis des mois, peur de croiser leur regard, peur de reconnaître son fils. Mais soyez sans crainte jusqu'au élection l'ITR et la sur rémunération des fonctionnaires seront bien maintenus. Jusqu'aux élections oui, après rien n'est moins sûr. Passez une bonne soirée. Le monde change, attention rien n'est acquis absolument rien. Demandez le a ce pauvre SDF il vous le confirmera.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Juin 2018 - 08:35 L'armée honore ses blessés

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués