Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Objectif bigeye avec le Lady Cris 6



Georges Moarii aux côtés de ses marins-pêcheurs (à droite)
Georges Moarii aux côtés de ses marins-pêcheurs (à droite)
TARAVAO, le 1er mars 2017. Le président du Pays et son gouvernement sont allés à la rencontre de Georges Moarii, des sociétés Ocean Fresh Tahiti et Ocean Products. Le Lady Cris 6 doit être mis en exploitation à la fin de ce premier semestre. L’armateur a quatre autres projets de bateaux. « Les montants de nos investissements sont énormes », a-t-il souligné. « Je vois sur deux générations. C’est ce qu’il faut faire pour la pêche ». 

Vous avez mis en avant devant le président du Pays et son gouvernement que le Lady Cris allait être plus autonome et vous permettre d’aller pêcher sur de nouveaux sites. Pouvez-vous expliquer les caractéristiques de ce navire ?
Georges Moarii : « C’est un navire qui fait 21 mètres. Il a 20 000 litres de gasoil. En vitesse de croisière, il fera 12 nœuds ce qui permettra au navire de rejoindre des zones de pêche inexplorées aujourd’hui, dans la zone nord des Marquises, et surtout de pêcher le bigeye. C’est un poisson qui est très recherché, notamment aux Etats-Unis, et à forte valeur ajoutée.
Le bateau pourra aussi recevoir l’internet à haut débit. Le capitaine pourra consulter les cartes de température à tout moment. Le système de relève de la ligne est mécanisé. Avant, cela se faisait en partie de manière hydraulique et à la main. Aujourd’hui, tout est mécanique.
L’objectif est de réduire les coûts de production et d’augmenter la rentabilité. C’est ce qu’on a recherché dans ce bateau, notamment en augmentant le nombre d’hameçons posés à l’eau. »

Comment avez-vous fait pour réduire sa consommation en carburant ?
« On a travaillé avec le chantier naval sur la carène. Celui-ci m’a proposé une carène qui m’a plue dès le départ. Ensuit, le e bateau est en aluminium, donc beaucoup plus léger, et on l’a équipé de moteurs japonais les plus économiques. »

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 1 Mars 2017 à 15:19 | Lu 5430 fois

Tags : BATEAU, PECHE, POISSON






1.Posté par VAINAKOHU le 01/03/2017 21:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le peuple MARQUISIEN a déclaré "TAPU" son espace maritime, QUICONQUE viole subira les conséquences.
La cupidité n'a jamais été une vertu.
Notre habitat Terre, Mer, Ciel et le Vent ne se négocient pas à l'international.
Plus simple ALLEZ VOIR AILLEURS.

2.Posté par Aahi tatumu le 02/03/2017 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-être utile de rappeler que le bigeye, thon obèse, est une espèce menacée classée sur la liste rouge de l'UICN, surexploitée à 84%. La commission régionale de gestion des peche (WCPFC) recommande de diminuer les captures de 38% pour éviter le déclin de l'espèce. OK on le pêche très peu en PF alors qu'il est pêché par les autres à la frontière, mais avec ce raisonnement dans 10 ans il n'y en aura plus ou presque, et ces bateaux pourriront sur le quai faute de rentabilité. Pas grave, c'est la defisc qui paye à 70%, le reste les investisseurs étrangers!

3.Posté par Kaddour le 02/03/2017 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec toi @Vainakohu (post 1) !!!
Quand il s'agit d'exploiter les ressousrce des Marquises.., Alors, là; ces îles font parties de la Polynésie !!! Quand il s'agit de subventionner le développement de l'archipel ? Tahiti n'est plus là et l'archipel n'a plus d'importance !

4.Posté par Haere hio le 03/03/2017 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut aller bien plus loin ! Il faut exploiter les recoins de notre superficie maritime ! C'est à ça que devrait se concentrer uniquement nos grands de la pêche et surtout laisser le reste à nos poti marara !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués