Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nouvelle-Calédonie : élection d'un nouveau gouvernement dans l'incapacité de gouverner



Photo d'archives AFP
Photo d'archives AFP
Un nouveau gouvernement collégial a été élu mercredi en Nouvelle-Calédonie, après la chute du précédent le 16 décembre, mais faute de désignation d'un président sur fond de divisions à droite, il ne peut gouverner.

Les 54 élus du Congrès de ce territoire très autonome étaient convoqués pour élire au scrutin de liste proportionnel les 11 membres du gouvernement.

En vue de ce vote, cinq listes avaient été déposées : deux indépendantistes, reflétant les principaux courants du FLNKS (Front de Libération Nationale Kanak Socialiste) et trois non-indépendantistes, étiquetées Calédonie Ensemble (CE, centre doit), Front pour l'Unité (FPU, proche UMP) et Union pour la Calédonie dans la France, (UCF, également proche UMP).

A l'issue du scrutin, la composition du nouvel exécutif était strictement identique à celle du précédent, en terme de casting et d'équilibre, avec six "ministres" de la droite non-indépendantistes et cinq indépendantistes.

Les choses se sont gâtées lorsque le gouvernement a tenté à huis clos d'élire à la majorité son président.

Les trois formations non-indépendantiste, qui se déchirent, ont présenté deux candidats : Cynthia Ligeard (FPU), présidente sortante, et Philippe Germain (CE).

Aucun des deux n'a pu l'emporter. Mme Ligeard a obtenu deux suffrages et M.Germain trois. Les indépendantistes, qui n'entendent pas jouer les arbitres des querelles loyalistes, se sont abstenus ainsi que la seule membre UCF du gouvernement.

Ce blocage aboutit à une situation assez cocasse où le gouvernement précédent, qui est le même que celui nouvellement élu, va expédier les affaires courantes dans l'attente de l'élection d'un chef de l'exécutif.




Rédigé par AFP le Mardi 30 Décembre 2014 à 20:07 | Lu 596 fois






1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 03/01/2015 04:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ce blocage aboutit à une situation assez cocasse où le gouvernement précédent, qui est le même que celui nouvellement élu, va expédier les affaires courantes dans l'attente de l'élection d'un chef de l'exécutif."
Rappel: "Dans moins de 20 ans la France sera la colonie de ces anciennes colonies" (Vladimir Poutine, agence Tass, septembre 1995.
Bonne année 2015 hohoohoh rollstahiti@gmail.com

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués