Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nouveau test réussi pour l'Hyperloop, la phase de commercialisation commence



New York, Etats-Unis | AFP | mercredi 02/08/2017 - La startup américaine Hyperloop One a effectué un second test réussi de son train à très grande vitesse et se dit prêt désormais à entrer en phase de commercialisation, ont indiqué mercredi à l'AFP ses dirigeants.

Le nouveau test réalisé le 29 juillet sur son site dédié dans le désert du Nevada a permis de faire circuler le prototype à 310 km/h, contre 112 km/h lors du premier essai complet, en mai.
Au total, l'Hyperloop One XP-1, le nom du prototype, a parcouru un peu moins de 450 mètres, a indiqué le groupe, qui dit avoir testé avec succès tous les composants du système. 
A terme, l'Hyperloop, qui est maintenu en l'air grâce à un système de sustentation magnétique, doit atteindre 1.200 km/h, selon les projections initiales d'Hyperloop One.
"Nous avons montré que l'Hyperloop fonctionne réellement", a expliqué à l'AFP Shervin Pishevar, président exécutif et co-fondateur d'Hyperloop One, qui compte aujourd'hui près de 300 employés.
"A partir d'aujourd'hui, nous passons au processus de commercialisation", a-t-il ajouté.
Hyperloop One est déjà en contact avec plusieurs gouvernements et partenaires potentiels, a expliqué le dirigeant de la startup qui a déjà levé 160 millions de dollars auprès d'investisseurs, notamment la SNCF.
"Il est probable que les premiers Hyperloop verront le jour à l'étranger" et non aux Etats-Unis, a indiqué Shervin Pishevar, sans plus de précision géographique. "La vitesse à laquelle d'autres gouvernements (que le gouvernement américain) peuvent travailler est un avantage."
L'objectif reste la mise en service d'un Hyperloop en 2021, a indiqué le dirigeant.
Si elle apparait comme la plus avancée, Hyperloop One n'est pas la seule société positionnée sur ce marché des trains à très grande vitesse et sustentation électromagnétique.
Hyperloop Transportation Technologies (HTT) et The Northeast Smaglev, deux autres jeunes sociétés, développent également leurs propres projets.

le Mercredi 2 Août 2017 à 06:39 | Lu 400 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 06:15 La Nasa veut des hommes sur Mars d'ici 25 ans

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies