Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Mouvement Social : Suspension du préavis de grève au sein du groupe Wane



PAPEETE, le 16 août 2017 - La grève qui devait commencer cette nuit au sein du groupe Wane n'aura pas lieu pour l'instant. En effet, l'intersyndicale est censée rencontrer la direction afin de signer une suspension du préavis de grève.

La grande distribution aurait dû être paralysée aujourd'hui en Polynésie. Le groupe Wane était sous le coup d'un préavis qui courrait jusqu'à mardi minuit. Cependant le mouvement social a été repoussé. L'intersyndicale a décidé vendredi de la suspension du préavis de grève "pour préparer un plan de travail concernant chaque entreprise avant le 31 août"

Selon nos informations, il n'y a pas encore eu de rencontre entre la direction et l'intersyndicale. De son côté la direction confirme qu'il n'y a pas eu d'accord pour le moment, "mais il y a eu des discussions". "i[Nous devons rencontrer aujourd'hui [ndlr 16 août 2017] la direction pour signer la suspension du préavis]i", indique Atonia Teriinohorai, secrétaire général du syndicat O Oe To Oe Rima.

Les directeurs des enseignes Champion, Easy Market, Wan distribution, Food, Carrefour,Cedis, Sopal, PBC, Sodimac et Champion Toa Moorea avaient demandé des rencontres individuelles. Les syndicats qui s'étaient plutôt positionnés pour des rencontres intersyndicales avec chaque directeur ont décidé de suspendre momentanément le préavis de grève.

Des réunions de travail devraient être organisées avec chaque entreprise afin de trouver des solutions et accords adaptés à chaque branche. Une première rencontre devrait avoir lieu dans la matinée.

L'intersyndicale revendique essentiellement "un meilleur partage des moyens institutionnels entre les dirigeants et les professionnels qui assurent avec compétence leurs missions quotidiennes. Durant ces années de crise, un écart s’est creusé en faveur de la vie chère et au détriment du pouvoir d’achat", ainsi que le respect du code du travail.

Le groupe Wane représenterait environ 12 % du PIB de la Polynésie française avec environ 1500 salariés.


Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 16 Août 2017 à 09:37 | Lu 2075 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués