Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Moerani Marlier reprend 4 ans de prison ferme



"Gouter l'ice c'est l'adopter. Il ne faut jamais commencer en fumer", s'est exclamé Moerani Marlier.
"Gouter l'ice c'est l'adopter. Il ne faut jamais commencer en fumer", s'est exclamé Moerani Marlier.
PAPEETE, le 20 mars 2019 - ​Dix prévenus étaient renvoyés cette semaine devant le tribunal correctionnel dans le cadre du procès "Marlier 1" qui porte sur l'importation et la vente de 800 grammes d'ice entre 2013 et 2014. Ce mercredi les magistrats ont rendu leur délibéré. Moerani Marlier, désigné comme le personnage phare du trafic, a été condamné à 4 ans de prison ferme.

Encore de la prison ferme pour Moerani Marlier. Condamné déjà à 8 années de détention en août dernier dans l'affaire "Mai-Marlier" qui portait sur un trafic de 6 kilos d'ice en 2017, celui que l'on surnomme "El Chapo" a de nouveau été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel à quatre ans de prison ferme. Cette semaine l'intéressé était renvoyé devant les magistrats, aux côtés de neuf autres prévenus (voir encadré) pour l'importation et la vente de 800 grammes de méthamphétamines entre 2013 et 2014.

Lire aussi >> Marlier : "Je veux que tout le monde assume ses responsabilités"
 
Présenté au cours des débats comme le "boss" et le personnage phare du trafic, Me Hellec, conseil de Moerani Marlani, s'est attaché au cours de sa plaidoirie à déconstruire cette image : "On le charge parce que la personnalité de mon client est flamboyante.  Les voyages, les voitures, les jet-skis. Mais les autres prévenus n'avaient pas besoin de lui pour fumer. Et  ils avaient encore moins besoin de lui pour importer de la drogue sur le territoire."


"Goûter l'ice c'est l'adopter"


Le conseil a ensuite pris le soin d'indiquer que les quantités d'ice dans ce trafic étaient beaucoup moins importantes comparées à d'autres affaires jugées par le tribunal ces derniers mois. "Kikilove c'était 23 kilos. Les Dubaquier 9 kilos. Pour ce dossier on est à 800 grammes", a insisté Me Hellec.  Avant d'ajouter, "comparé aussi à d'autres affaires où le trafic était vraiment bien organisé et structuré, nous avons affaire ici à une organisation d'amateur. Une grande partie de l'ice importée étaient en fait consommée par Moerani Marlier et ses comparses."
 
Pour clôturer des débats, tous les prévenus étaient invités à prendre la parole une dernière fois. Tous ont témoigné, avec ou plus moins de sincérité, sur les ravages de l'ice sur leur vie. "Gouter l'ice c'est l'adopter. Il ne faut jamais commencer en fumer", s'est exclamé Moerani Marlier. A bon entendeur.


​Le détail des peines

Si Moerani Marlier, occupait une place centrale du trafic, neuf autres personnes étaient également prévenues dans ce dossier.

Brunu Tupuai, désigné par le tribunal comme un "personnage et un revendeur important", a été condamné à 3 ans de prison ferme. Un mandat de dépôt a été prononcé pour celui qui est incarcéré à Nuutania depuis octobre 2018.  

Tetiamana Amaru, qui occupait également une place centrale dans ce dossier,  a été condamné à 30 mois de prison. Un mandat de dépôt a été prononcé. Ce dernier comparaissait également menottes aux poignets dans le cadre de ce procès.

Jean-Noel Taea, qui avait effectué un voyage en avril 2014 avec Moerani Marlier à Hawaii pour ramener 311 grammes d'ice, a été condamné à 30 mois de prison dont six avec sursis. Un mandat de dépôt a été prononcé à son encontre.

Matuanui Boosie, qui occupait une place relativement importante au sein du trafic, écope lui de 30 mois de prison (12 avec sursis).

Tauarii Jamet et Williams Grand, poursuivis pour avoir notamment joué les rôles d'intermédiaires, ont été condamné à 18 mois de prison.

Karl-Heinz Stahlke, grand oncle de Moerani Marlier a été condamné à 12 mois de prison (six avec sursis).

Eric Morou et Teremoemoe Pomare, la campagne de Moerani Marlier, écopent des peines les plus légères. Ils ont été condamnés respectivement à un an de prison avec sursis et à 18 mois de prison avec sursis.

Les personnes les plus impliquées dans le trafic devront également s'acquitter solidairement d'une amende de 80 millions de francs.

Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 20 Mars 2019 à 17:48 | Lu 3112 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Avril 2019 - 16:28 Handicap : un quotidien de combats

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net