Tahiti Infos

Michel Bourez se rapproche des JO


Michel Bourez a une avance confortable sur Joan Duru
Michel Bourez a une avance confortable sur Joan Duru
PAPEETE, le 18 octobre 2019 - Michel Bourez s’est fait sortir en seizième de finale lors du Rip Curl Pro Portugal, avant-dernière étape du circuit mondial. Il devrait malgré tout obtenir sa qualification pour les prochains JO grâce à son avance confortable sur Joan Duru.
 
Michel Bourez a pu s’extraire de sa série de repêchages cette nuit mais il n’a pas pu se qualifier pour les huitièmes de finale en se faisant éliminer en seizièmes de finale (round 3) par le Brésilien Caio Ibelli. (12.97 contre 11.57 pour Bourez).
 
La course à la qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 est plutôt bien engagée pour le Tahitien puisque Joan Duru s’est également fait sortir en seizièmes de finale. Michel Bourez, actuellement 14ème, a une dizaine de places d’avance sur Joan Duru, 24ème, et, à moins d'un miracle, ne pourra pas être rattrapé lors de la dernière épreuve.
 
Il faudrait que Joan Duru gagne le Pipeline Masters et que Michel Bourez perde lors des repêchages pour que Duru ait quelques points d’avance sur Bourez. Même en cas de bon résultat de Duru aux championnats du monde ISA 2020, le classement du championnat du monde de la world surf league resterait prioritaire, les deux premiers Français du classement WSL étant Jérémy Florès et Michel Bourez.

Pour rappel, les dix premiers surfeurs éligibles du classement de la annuel de la world surf league seront qualifiés pour le JO de Tokyo.
 
L’agence française de presse a annoncé que Jérémy Florès était le « surfeur européen le plus titré de tous les temps ». S’il est vrai que Jérémy Florès a remporté plus d’étapes de championnat du monde WSL que Michel Bourez (quatre contre deux), on peut rappeler que les meilleurs classements de Jérémy Florès sur l’ensemble de la saison ont été deux huitièmes place, qu’il a obtenues en 2007 et 2015.
 
Michel Bourez a obtenu une cinquième place en 2014 et deux sixièmes places en 2016 et 2011, le Tahitien a donc obtenu de meilleurs résultats que le Réunionnais au classement annuel du championnat du monde de surf professionnel. SB/WSL

Rédigé par SB / WSL le Vendredi 18 Octobre 2019 à 12:58 | Lu 806 fois