Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Mayotte: renforts pour faire respecter le confinement et lutter contre l'immigration illégale



Paris, France | AFP | jeudi 11/02/2021 - Une trentaine de policiers et gendarmes vont être envoyés dans les prochains jours et jusqu'à l'été à Mayotte pour faire respecter le confinement en vigueur sur l'île et lutter contre l'immigration clandestine depuis l'archipel voisin des Comores, a annoncé jeudi le gouvernement.

"20 policiers seront déployés d'ici à mars" et "13 gendarmes supplémentaires seront envoyés d'ici à l'été 2021", ont détaillé dans un communiqué commun les ministres de l'Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu.

Les deux pelotons de gendarmerie mobile, envoyés sur l'île fin janvier après trois assassinats à l'arme blanche, dont deux adolescents, et des destructions d'habitations sont par ailleurs maintenus "tant que leur présence sera nécessaire", assurent les deux ministres.

Ces forces devront notamment veiller au "respect du confinement" en vigueur à Mayotte depuis le 5 février et pour au moins trois semaines pour faire face à l'épidémie de Covid-19 et à l'apparition des variants sud-africain et britannique.

Mercredi, le taux d'incidence du Covid-19 à Mayotte était de 812 cas pour 100.000 habitants, selon l'Agence régionale de Santé. 

Pour lutter contre l'immigration illégale venue des Comores "qui fait peser un poids supplémentaire sur le système social de Mayotte", les deux ministres annoncent également le maintien de trois navires intercepteurs de la police aux frontières, dont le rôle est d'empêcher les kwassas-kwassas, embarcations de fortune transportant des migrants, d'accoster sur le sol mahorais.

Ces moyens s'ajoutent aux surveillances terrestres et aériennes mises en œuvre dans le cadre de l'opération "Shikandra" (nom d'un poisson débonnaire qui mord quand on s'approche de son nid) contre l'immigration clandestine lancé en août 2019 à Mayotte, précise le communiqué.

"Plus de 27.400 éloignements de migrants clandestins (ont été) réalisés en 2019", indique Gérald Darmanin, cité dans le communiqué, et 2.450 en janvier dernier.

Depuis des années, des milliers de personnes, principalement des Comoriens, mais aussi des ressortissants de l'Afrique des Grands Lacs, quittent l’île d’Anjouan voisine pour rentrer clandestinement à Mayotte.

Ces arrivées suscitent des réactions de plus en plus hostiles des Mahorais, qui considèrent qu’elles contribuent à surcharger les services publics du département, déjà en grande difficulté.

Le ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a appelé lundi son homologue comorien Dhoihir Dhoulkamal à faire plus pour lutter contre l'immigration clandestine vers le département français.

Rédigé par RB le Vendredi 12 Février 2021 à 07:02 | Lu 187 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus