Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


"Ma femme s’appelle Maurice" version reo



TAHITI, le 8 juin 2021 - La pièce de théâtre originale de Raffy Shart, intitulée Ma Femme s’appelle Maurice, a été traduite en reo et ajustée par l’auteur lui-même et les acteurs engagés dans l’aventure. Elle est devenue ‘O Morito ta’u vahine, une pièce familiale, drôle, visuelle et physique.

Ma Femme s’appelle Maurice est une pièce signée Raffy Shart qui a déjà été jouée dans plus de 50 pays. Elle a connu un grand succès sur les planches. Elle a également été adaptée au cinéma par Jean-Marie Poiré, avec en rôles titres Régis Laspalès et Philippe Chevallier. Aux quatre coins du monde où elle a déjà été présentée, elle a été traduite en différentes langues. Pour la première fois, à Tahiti, elle va être proposée en reo. Sonia Aline, productrice l’événement, souligne à ce propos que "cela fait très longtemps qu’une longue pièce de théâtre n’a pas été jouée en reo". Les dernières fois étaient sans doute Te Manu tane en 1992 et Papa Penu et Mama Roro de Maco Tevane, jouée pour la dernière fois en 2011 à l’occasion des 40 ans de la Maison de la culture.

Ils sont sept comédiens à relever le défi, guidés par Raffy Shart lui-même : Christopher Prenat, Tamatoa Kautai, Vaitea Tauraa, Tepa Teuru, Sonia Gibson, Rocky Gobrait et Merehau Cugnet. L’équipe qui dit vivre une "aventure humaine et professionnelle" répète sans relâche Ma Femme s’appelle Maurice devenue ‘O Morito ta’u vahine. Le texte a été traduit par Jacquot Tiatia, adapté par Raffy Shart, mais aussi par les comédiens. "Je leur ai laissé une certaine liberté et chacun est venu avec ses références et ses petits trucs", raconte Raffy Shart. Il a fallu par ailleurs modifier des "vannes intraduisibles".

Pas la femme qu’il espérait

‘O Morito ta’u vahine raconte l’histoire de Tihoti, un mari volage. Il vit aux crochets de sa femme, Marina, issue d’une famille aisée. Excédée par les promesses non tenues de Tihoti, Katia, sa maitresse, veut révéler à Marina qu’elle est la maîtresse de son mari, afin de la pousser au divorce. Sur ces entre-faits, Tihoti essaie d’enrôler Morito, le bénévole d’une association caritative de passage dans l’immeuble, pour qu’il prenne le rôle de sa femme afin de chasser sa maitresse. Malheureusement pour Tihoti, Morito ne sera pas la femme qu’il espérait. Un couple de retraités et le mari de Katia achèveront la confusion de Tihoti qui ne sortira pas indemne du chaos.

Le décor reprend les éléments de la pièce originale, les costumes sont signés Christopher Prenat qui joue dans la pièce. Le texte est drôle, les rôles tenus avec beaucoup de respect et d’engagement. "C’est une pièce familiale très visuelle, mais également physique. C’est rythmé, un peu comme un film", décrit Raffy Shart. Rocky Gobrait, enrôlé pour son plus grand plaisir (et celui de ses acolytes) promet : "On va se marrer". L’équipe, visiblement soudée, a commencé. Elle ne lésine pas sur les efforts, accepte les remises en question, les conseils, les remarques justes et constructives, sans pour autant faire une croix sur la bonne humeur et l’enthousiasme qui les unit.

Pratique

O’ Morito Ta’u Vahine les 2 et 3 juillet salle Manu Iti à Paea à 19h30.
Tickets en vente dans les magasins Carrefour, à Radio 1 et en ligne.
En fonction du succès de la pièce, d'autres dates devraient être annoncées par la suite.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 8 Juin 2021 à 20:25 | Lu 1293 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus