Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les toiles de Bruno Curet se "confient sur l'oreiller"



PAPEETE, le 4 novembre 2015 - L'artiste peintre qui prépare une exposition à la Galerie Winkler à la fin du mois voit ses toiles imprimées sur du tissu puis cousues sur des … coussins. Une opération en série limitée qui pourrait se décliner en noren puis, pourquoi pas, en pareu.

La prochaine exposition de Bruno Curet est prévue à la galerie Winkler à partir du 26 novembre sur le thème "Japan spirit". Dans l'attente, Helena Curet lance la collection "Confidences sur l'oreiller". Une transposition des toiles de l'artiste sur … des coussins. Pour le peintre "c'est un bon moyen de faire entrer les peintures dans un fare à moindre coût".

Modèles uniques

Le principe est simple, les tableaux sont photographiés. Les photographies sont envoyées à une entreprise capable de les imprimer sur du tissu. Aucune machine du territoire ne peut pratiquer l'opération, elle est donc réalisée hors territoire. Au Vietnam pour être précis, pays d'origine d'Helena Curet. Une fois réceptionnés les tissus sont découpés, toujours de façon unique, puis cousus sur des taies de coussins. Chaque pièce est conçue en 55x55. Une vingtaine de modèle existe déjà. La collection est tirée à 200 pièces, elle reste…confidentielle. Les modèles sont disponibles à l'atelier de l'artiste et seront présentés lors de l'exposition "Japan spirit".

De nouvelles séries

Helena Curet a puisé dans les œuvres passées et présente de Bruno Curet. "Certaines ont déjà été vendues, d'autres seront bientôt présentées". Toujours pour l'exposition de fin novembre un modèle de noren (un court rideau en tissu fendu, accroché aux portes d'entrées des magasins, restaurants ou maisons japonaises) sera présenté avec un tableau de l'artiste. Il pourrait donner naissance à une série dans un prochain temps. Helena Curet envisage aussi, à terme, des impressions sur du tissu en coton pour faire des pareu notamment.


Contact

Facebook : Bruno Curet


Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 4 Novembre 2015 à 14:36 | Lu 760 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Février 2020 - 16:19 Flosse s’en remet encore au tribunal

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019