Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les syndicats d'enseignants appellent à la grève le 12 novembre



"Tous les syndicats des enseignants du premier et du second degré sont solidaires de cette action. Nous attendons donc une grande mobilisation. On appelle donc les parents à prendre leurs dispositions", a indiqué Thierry Barrere, de l'UNSA-Education.
"Tous les syndicats des enseignants du premier et du second degré sont solidaires de cette action. Nous attendons donc une grande mobilisation. On appelle donc les parents à prendre leurs dispositions", a indiqué Thierry Barrere, de l'UNSA-Education.
PAPEETE, le 26 octobre 2018 - Les syndicats des enseignants du premier et du second degré, appellent à la grève le 12 novembre prochain. Un mouvement social pour soutenir l'action de leurs collègues métropolitains, qui protestent contre la suppression de 2 650 postes dans les collèges et les lycées en 2019.

Ce vendredi, au moment de partir en vacances pour deux semaines, des établissements scolaires du fenua ont fait part aux parents d'élèves dans une note, "qu'en raison d'un mouvement social national, les enseignants seront en grève le 12 novembre 2018. Veuillez prendre vos dispositions."
 
Le 25 septembre dernier, par voie de communiqué, les trois principaux syndicats de l’Éducation nationale (FSU, UNSA-Education et SGEN-CFDT) avaient appelé le personnel à faire grève le lundi 12 novembre "pour protester contre la suppression de
2 650 postes dans les collèges et les lycées prévue par le gouvernement central en 2019."
 
"Nous avons donc décidé de suivre le mouvement en Polynésie française pour marquer notre soutien", a indiqué Thierry Barrere, secrétaire adjoint de l'UNSA-Éducation au fenua.  Puis ce dernier d'ajouter, "On ne sait pas encore quelle forme cela prendra, ni quel ampleur le mouvement aura. Ce qui est sûr, néanmoins, c'est que tous les syndicats des enseignants du premier et du second degré sont solidaires de cette action. Nous attendons donc une grande mobilisation. On appelle les parents à prendre leurs dispositions."
 



"PAS DE SUPPRESSIONS DE POSTE PRÉVUES EN POLYNÉSIE"

Il est cependant difficile de déterminer, à l'heure actuelle, l'impact de cette réforme sur les effectifs des enseignants dans nos îles.
 
Thierry Delmas, directeur général de la Direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) a pour sa part assuré "qu'à ce jour, aucune suppression de poste n'est prévue en Polynésie française. Mais il y aura néanmoins des modifications à la rentrée prochaine, au niveau du lycée général, technologique et professionnel. Nous avons quelques éléments, mais il reste encore du travail."
 
Thierry Barrere précise de son côté que "quatre postes et demi dans l'administratif ont déjà été supprimés pour cette rentrée." Lorenzo Renaud, co-secrétaire du SNES, insiste par ailleurs : "C'est vrai qu'il ne supprime jamais directement de poste d'enseignants en Polynésie française. Cependant, il ne remplace jamais les départs à la retraite de certains alors que les effectifs scolaires ne cessent d'augmenter. Ce qui fait que l'on arrive à des classes de 30 élèves et à des situations parfois insoutenables pour les enseignants."  Cette grève sera ainsi l'occasion de faire remonter quelques revendications. Affaire à suivre. 

Rédigé par Désiré Teivao le Vendredi 26 Octobre 2018 à 16:42 | Lu 4448 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués