Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les porte-conteneurs géants de CMA-CGM avanceront au gaz naturel



Paris, France | AFP | mardi 07/11/2017 - L'armateur français CMA-CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, a choisi d'équiper ses neuf futurs porte-conteneurs géants d'une motorisation au gaz naturel liquéfié (GNL), a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

Ces bâtiments seront construits en Chine par les chantiers d'Etat de China State Shipbuilding Corporation, a précisé un porte-parole de la CMA-CGM à l'AFP, sans vouloir indiquer le montant de la commande.
En août, une source chinoise avait évoqué un montant total de 1,22 milliard d'euros pour la commande des neuf navires géants, qui auront chacun une capacité de 22.000 conteneurs de 38 m3.
L'annonce traduit l'intérêt croissant que suscite le gaz naturel liquéfié pour les armateurs mondiaux, pour des raisons de prix et de réglementations environnementales de plus en plus contraignantes.
L'utilisation du GNL permet de réduire considérablement les émissions de CO2, de particules fines, de soufre et d'oxydes d'azote.
CMA-CGM est le premier armateur à sauter le pas du GNL pour les grands porte-conteneurs.
"En choisissant le GNL, le groupe CMA-CGM va au-delà des réglementations (environnementales) actuelles et à venir (...) et s'inscrit pleinement dans les suites de l'accord de Paris et des discussions actuellement en cours au niveau international", a indiqué l'armateur dans son communiqué.
Le ministre de la  Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, et sa collègue des Transports, Elisabeth Borne, ont salué dans un autre communiqué une "décision historique" qui "démontre l'ambition de l'industrie française au service de la transition écologique".
Le choix de CMA-CGM "doit être un encouragement fort pour l'ensemble de la filière", en particulier pour "développer rapidement ce type d'avitaillement (en GPL) dans nos grands ports", a déclaré Mme Borne.
Pour l'instant, les bateaux fonctionnant au GNL sont encore peu nombreux sur les mers, et ils sont de plus petite taille.
En juin dernier, l'armateur italo-suisse MSC Croisières avait annoncé la commande de quatre paquebots au gaz naturel liquéfié au chantier naval STX France à Saint-Nazaire.  

le Mardi 7 Novembre 2017 à 04:46 | Lu 504 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies