Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les cyclones Marcia et Lam frappent l’Australie



BRISBANE, jeudi 19 février 2015 (Flash d’Océanie) – De nombreuses communautés australiennes ont été évacuées jeudi dans la journée, à l’approche de deux cyclones, Marcia, au large des côtes du Queensland (Nord-est) et Lam, à l’extrême Nord du pays.
Dans les territoires du Nord australien, dans la région de la ville de Darwin, des centres d’évacuation ont été mis en place pour accueillir les populations déplacées, rapporte la radio nationale publique ABC.
Selon les services de la météorologie fédérale, Lam aurait atteint, au cours des dernières heures, une puissance le plaçant en catégorie quatre sur l’échelle de Saffir-Simpson (qui compte cinq gradations), avec des rafales à 260 kilomètres heure.
Quelques heures auparavant, il n’était encore classé qu’en catégorie deux.
Des inondations et des vagues côtières importantes sont aussi redoutées.

Le phénomène, au Nord de l’Australie, dans le Golfe de Carpentarie, proche de la Papouasie-Nouvelle-Guinée voisine, emprunte toujours une trajectoire Sud-ouest et, au contact des terres, devrait progressivement diminuer en puissance dans la journée de vendredi (heure locale, GMT+9).
Sur les îles isolées d’Elcho et de Goulburn, près de quatre cent personnes ont été évacuées vers Darwin dans la journée de jeudi.
En d’autres endroits, les communautés aborigènes de Warruwi ont aussi été évacuées par hélicoptère et par avion et dans la région de Galiwinku, des coupures généralisées d’eau et d’électricité ont été constatées.
Plus au Sud, dans l’État du Queensland (Nord-est), le cyclone Marcia s’est lui aussi intensifié au cours des dernières heures, pour atteindre une catégorie quatre.
Là aussi, l’impact le plus direct est prévu pour vendredi (heure locale) en début de matinée.
La vitesse des vents au centre du phénomène ont été estimée à 295 kilomètres heure en rafales.
Des centres d’évacuation ont été mis à disposition du public, notamment dans la petite communauté de Sarina.
D’ores et déjà, les services d’urgences de cet État ont prépositionné du personnel et du matériel de secours, tout en appelant dès maintenant la population à la vigilance en prévision de vents violents, de pluies torrentielles et de probables inondations.

pad

Rédigé par () le Jeudi 19 Février 2015 à 10:29 | Lu 584 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus