Tahiti Infos

Les commerçants de la Presqu’île se regroupent


Véronique Mai, Frédéric Bichon et Jean-Louis Dupuits, trois des membres fondateurs de Taravao2020
Véronique Mai, Frédéric Bichon et Jean-Louis Dupuits, trois des membres fondateurs de Taravao2020
TARAVAO, le 22 mai 2017 - Une nouvelle association est née, Taravao2020. Elle veut regrouper les commerçants de Tahiti Iti, Taravao, Faaone et Papeari. Leur ambition est double : créer des animations commerciales toute l’année pour dynamiser le commerce local et accompagner l’évolution de Taravao en une ville où il fait bon vivre.

Ensemble nous serons plus forts” entame Frédéric Bichon, gérant du restaurant L’Aventura et premier président de l’association Taravao2020. Le but de cette nouvelle structure est de fédérer tous les commerçants de Taravao, de Tahiti Iti, de Faaone et de Papeari. La première priorité de l’association sera “d’organiser des opérations commerciales sur toute la Presqu’île. Nous pensons organiser des foires commerciales, accompagner les événements sportifs, un peu de tout."

Des événements commerciaux indispensables. Véronique Mai, membre du bureau de Taravao2020 et propriétaire du centre esthétique Kimiora, à Taravao, propose des offres spéciales pour la fête des mères qui aura lieu le 28 mai. Mais pour elle, une action groupée aurait beaucoup plus d’impact : “Toute seule c’est difficile, on fait ce qu’on peut sur Facebook, en distribuant des flyers… Mais si tous les commerçants se regroupaient nous pourrions vraiment faire de la publicité, faire en sorte qu’il y ait des animations, mettre les gens au courant qu’ils peuvent trouver des cadeaux ou venir célébrer la fête des mères à la Presqu’île !

CONSOMMER LOCAL C’EST DEVELOPPER L’EMPLOI A LA PRESQU’ILE

La première campagne de sensibilisation qui sera organisée par l’association, en collaboration avec la CCISM, visera à expliquer aux habitants de la Presqu’île qu’il n’est pas nécessaire d’aller sur la ville pour faire leurs achats : “On peut trouver absolument tout à Taravao. Si ce n’est pas en stock, des livraisons régulières rapportent les marchandises. Donc ça évite aux gens de dépenser de l’argent en essence et en usure de voiture,” assure Frédéric Bichon.

Comme il l'explique, “en défendant le commerce de la Presqu’île, nous protégeons l’environnement car ça limite les trajets en voiture, mais surtout ça développe l’emploi local car un commerce qui tourne doit embaucher. Il faut consommer aussi local que possible ! Donc je lance un appel à tous les commerçants de la zone, appelez-moi, adhérez à l’association, et ensemble nous pourrons enfin promouvoir Taravao et la Presqu’île efficacement.”

FAIRE DE TARAVAO UNE VILLE OU IL FAIT BON VIVRE

Une opinion partagée par Jean-Louis Dupuits, propriétaire des magasins Top News et membre fondateur de Taravao2020 : “Dans nos magasins comme dans beaucoup d’autres, les prix sont les mêmes à Taravao et à Papeete pour tous les produits. Les consommateurs qui vont en ville, ça peut être une habitude qu’ils ont depuis très longtemps et ça leur fait une sortie. Mais ça pourrait s’inverser. Je verrais bien les gens de la ville venir faire leur shopping à Taravao où il y a des parkings, aucun embouteillage, les paysages sont magnifiques, les gens sont sympathiques…

Ces commerçants engagés ont aussi une vision très citoyenne de leur petite ville et veulent promouvoir la création d’emplois, les activités de la zone et les personnalités locales, par exemple en sponsorisant les jeunes sportifs. Frédéric nous parle aussi de sa vision de l’avenir de Taravao : “J’espère qu’il y aura un développement durable de la ville, que l’on n’aura pas les problèmes de Papeete avec des embouteillages, pas assez de parkings, des inondations à la première grosse pluie, qu’il y aura encore des arbres dans la ville. J’espère que le gouvernement et nos mairies feront le nécessaire pour que Taravao soit la ville où il fait bon vivre, et ensemble nous pourrons accompagner cette vision."

Contact :
Frédéric au restaurant L’Aventura

Rédigé par Publireportage (CCISM) le Lundi 22 Mai 2017 à 18:42 | Lu 6057 fois