Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le volcan de Tonga se calme peu à peu



NUKU’ALOFA, dimanche 25 janvier 2015 (Flash d’Océanie) – La phase éruptive du volcan sous-marin Hunga Ha'apai, à Tonga, ces derniers jours, semble être en passe de se dissiper pour laisser place à une relative accalmie de ce cône surgi de la mer, créant ainsi, en l’espace de quelques jours, une nouvelle île à une soixantaine de kilomètres au Nord de la capitale Nuku’alofa.

Selon les scientifiques tongiens et leurs collègues néo-zélandais, dépêchés sur place à la demande des autorités locales, le Hunga Ha'apai, dont la colère avait sérieusement perturbé le trafic aérien de toute la région, les volumes de cendres et de scories acides projetés à près de dix mille mètres d’altitude ont maintenant été remplacés par ce qui semble être de la simple vapeur, moins nocives pour les populations et les végétations, ainsi que pour les tuyères des réacteurs des avions empruntant ce couloir aérien.
Quant à la nouvelle île qui a surgi de la mer au cours de phase éruptive intense de décembre à janvier, certains scientifiques n’exclue pas la possibilité que sa durée de vie soit relativement limitée dans le temps et que cette terre émergée ne soit à nouveau engloutie par l’océan, a estimé Nico Fournier, volcanologue à l’institut néo-zélandais de géophysique, au micro de Radio New Zealand International.

Selon les premières observations effectuées par les scientifiques locaux et néo-zélandais, cette nouvelle surface émergée représenterait actuellement une superficie de pas moins de deux kilomètres de long et d’un kilomètre de large.
Elle vient se coller, sous forme d’excroissance, au mont Hunga Ha'apai.
Cette masse est constituée à la fois du magma expulsé par un des cônes de ce volcan et des cendres retombées en mer et qui s’accumulent.
Ces retombées de cendres acides ont aussi fortement perturbé le trafic aérien domestique et régional, au cours de la semaine dernière, forçant l’annulation de plusieurs vols en raison des risques de ces particules fines pour les turbines de réacteurs.

Ce volcan sous-marin est situé à la limite de la fosse tectonique des Kermadec qui touche Tonga et la Nouvelle-Zélande, zone à très forte sismicité.
Sa dernière éruption, en 2009, avait déjà été à l’origine de la spectaculaire apparition d’une nouvelle île.
Selon les observations effectuées par les scientifiques, le Hunga Ha'apai est entré en phase éruptive intense fin décembre 2014.
Depuis, il a projeté des scories et un épais panache de fumée dans l’atmosphère, à des hauteurs frisant les dix mille mètres d’altitude.
Par ailleurs, la zone maritime où se trouve le cratère a pris une couleur décrite comme rouge-orangée.

pad

Rédigé par PAD le Lundi 26 Janvier 2015 à 05:17 | Lu 470 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués