Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Le surfeur Mick Fanning, une vie entre tragédie et passion



Sydney, Australie | AFP | lundi 20/07/2015 - Le surfeur australien Mick Fanning, sorti indemne d'une attaque de requin dimanche lors d'une compétition en Afrique du Sud, est un battant dont l'ascension obstinée vers le titre de champion du monde reste fortement marquée par la mémoire de Sean, son frère disparu.

"Moi et Sean allions faire ensemble le Pro Tour (championnat du monde, ndlr); c'était notre rêve", écrit Fanning dans ses mémoires en 2009 "Surf For Your Life". "Souvent, je le sens près de moi quand je voyage et fais des compétitions", poursuit le surfeur, âgé de 34 ans.

Une nuit, en 1998, Mick, encore adolescent, préfère rentrer chez lui à pied plutôt que de monter dans la voiture de son frère aîné qui décède alors dans un accident de la route.

A 22 ans, Mick Fanning réalise leur rêve et une carrière très prometteuse s'offre à lui. Cinquième du championnat du monde, il est nommé dans la foulée Rookie de l'année 2002.

L'année suivante, le surfer de Tweed Heads (sud de Brisbane) termine quatrième mais sa progression est brutalement interrompue. Le jeune homme se fait une déchirure aux ischio-jambiers alors qu'il surfe en Indonésie et songe à mettre fin à sa carrière. Après six mois de rééducation, "Micko" ou "Eugene" (son deuxième prénom), comme l'appelle ses amis, retourne prendre la vague.

Tenace, l'Aussie fait à 26 ans un retour triomphal à la compétition et rafle le titre de champion du monde à Kelly Slater en 2007. C'est le premier Australien à retrouver ce titre depuis 1999 avec Mark Occhilupo.

- Instinct de survie -

Un an plus tard, son corps le lâche de nouveau avec une déchirure à l'aine et ses performances s'en ressentent: seulement 8e mondial. La même année, le surfeur se marie avec le top-model Karissa Dalton, "la personne la plus importante de (sa) vie", souligne sur son blog cet amateur de chocolat qui aime cuisiner.

En sportif infatigable, il revient au sommet de la compétition en 2009 en remportant son deuxième titre mondial.

Quatre ans plus tard, "White Lightning" poursuit sur sa lancée avec un troisième titre... et un documentaire "Missing". Le réalisateur Taylor Steele a filmé, de l'Afrique à l'Irlande en passant par l'Amérique centrale, le triple champion du monde, aux côtés notamment de John John Florence, dans des spots surprenants, loin de toute compétition.

Le champion aux 17 victoires en WCT (championnat du monde de surf) était en course pour un nouveau succès dimanche lorsqu'un requin de 3 mètres l'a attaqué à Jeffreys Bay, haut-lieu de surf sur la côte sud-africaine. Fanning s'en est sorti avec juste le cordon le reliant à sa planche sectionné. La scène, spectulaire, a été filmée en direct et a été visionnée depuis près de 13,5 millions de fois sur Youtube.

"Mick a eu un réflexe de survie en donnant des coups de poing au requin", a estimé sa compatriote, la championne de surf Layne Beachley, à la chaîne de télévision australienne Nine Network. "Il est très chanceux. Personne dans ses cauchemars les plus fous n'aurait pensé que cela aurait pu avoir lieu", reconnaît-elle.

Sous le choc, l'actuel numéro 2 mondial a laissé entendre juste après l'attaque qu'il n'était pas sûr de reprendre la compétition. Mais mardi, il a finalement choisi de ne pas raccrocher. "Le surf m'a tellement apporté, ainsi qu'à ma famille. Il m'a permis de surmonter les épreuves les plus douloureuses de l'existence, a expliqué le surfeur lors d'une conférence de presse à son retour à Sydney. Alors tourner le dos au surf, ça ne serait pas le bon choix".

Rédigé par () le Mardi 21 Juillet 2015 à 05:19 | Lu 586 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus