Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le lycée hôtelier propose la polyvalence aux jeunes Polynésiens



Séance pratique pour les élèves de la filière Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) du lycée hôtelier de Punaauia.
Séance pratique pour les élèves de la filière Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR) du lycée hôtelier de Punaauia.
Papeete, le 1er mars 2018 - Le samedi 10 mars prochain, le lycée hôtelier de Punaauia ouvre grand ses portes aux jeunes Polynésiens intéressés par les métiers de la restauration et de l'hôtellerie. L'occasion pour l'établissement de la côte ouest de faire découvrir une filière polyvalente, trop méconnue et pourtant totalement adaptée à nos jeunes de Tahiti ou des archipels éloignés, c'est le bac technologique Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR).

"On est en train ici de former des futurs managers !"
, exprime d'entrée de jeu Frédéric Bolmont, professeur de cuisine en pleine démonstration de découpage d'une volaille à une quinzaine de jeunes de seconde en Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR). Et la phrase du professeur du lycée hôtelier est loin d'être lancée à la légère, car il a effectivement devant lui très certainement un grand nombre de futurs managers.
" La filière STHR s'adresse à des élèves avec un bon niveau et motivés. On va axer la formation sur la polyvalence. Elle permet aux jeunes d'aborder les grands domaines du secteur, la cuisine bien sûr, mais également, l'hébergement, le service… afin qu'il acquiert un vaste panel de compétences. On ne va pas demander à des jeunes de 14-15 ans de choisir d'être pâtissier ou serveur. On va lui laisser le temps de découvrir et de mûrir ", poursuit le professeur.

"JE NE VOULAIS PAS ME SPECIALISER AVANT DE SAVOIR CE QUE C'ETAIT"

Mise en situation pour Thomas.
Mise en situation pour Thomas.
Concrètement, pendant trois ans de la seconde à la terminale, les élèves vont recevoir une journée par semaine une formation spécifique axée sur le service et la production. "C'est ma journée préférée, ça me permet de découvrir autre chose que la cuisine de base. J'aime bien le service aussi, je ne connaissais pas avant ce domaine. C'est vraiment un plus par rapport aux autres", explique Tahererau. "Je ne voulais pas me spécialiser avant de savoir ce que c'était. Je souhaitais vraiment avant apprendre la cuisine, le service, l'hébergement ", complète Thomas, qui lui, est en pleine séance de service de table sous le regard attentif d'Olivier, professeur des arts de la table et la gestion d'un hôtel.

Parallèlement à cette journée, les jeunes vont suivre des cours d'enseignement général comprenant de nombreuses matières, l'histoire, la gestion… et bien sûr les langues, primordiales dans le domaine du tourisme. Les cours vont être axés en lien avec le secteur afin que "polyvalence, rime avec performance. On essaye de titiller les élèves. L'idée est qu'ils comprennent ce qu'ils font, qu'ils se posent des questions. On est à la fois dans le savoir-faire et le savoir être ", précise dans un sourire Frédéric Bolmont avant de poursuivre "C'est une filière royale, d'excellence, qui prépare de futurs managers, car elle ouvre les portes d'un bac+2, voire d'une licence ou même un master".

LA PETITE PENSION DES TUAMOTU COMME L'HOTELLERIE DE LUXE

Et cette polyvalence alliée à la performance peut se révéler être une stratégie plus que judicieuse en Polynésie où le tourisme revêt des formes très différentes entre l'hôtellerie de luxe, la pension de famille, la croisière, etc. En effet, les jeunes seront amenés à l'issue de leur scolarité au lycée et certainement de leurs études supérieures, à travailler dans le secteur du tourisme. Faisons confiance à ces jeunes Polynésiens pour relever les nombreux challenges comme servir dans un hôtel de luxe à Bora, dans une compagnie aérienne, partir à l'étranger ou encore reprendre et manager la petite pension de famille de ses parents dans les Tuamotu !

Journée portes ouvertes au lycée hôtelier de Punaauia, le 10 mars de 8 à 12 heures.

Les "futurs managers", issus de la filière technologie Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration.
Les "futurs managers", issus de la filière technologie Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration.

Rédigé par Pauline Stasi le Jeudi 1 Mars 2018 à 16:17 | Lu 920 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués