Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le déplacement au fenua d'Alain Juppé va-t-il lui faire du tort ?



Alain Juppé, à Raiatea. Photo : AFP.
Alain Juppé, à Raiatea. Photo : AFP.
PAPEETE, le 3 août 2016. De nombreux médias en métropole reprochent à Alain Juppé d'avoir rappelé ses propositions en matière d’antiterrorisme qu'en fin de semaine dernière et de ne pas l'avoir fait quelques heures après l'assassinat du père Hamel. Le candidat à la primaire était en effet au fenua.

Depuis son retour de Polynésie, les médias métropolitains ne sont pas tendres avec Alain Juppé et beaucoup ont parlé autant de son absence que de ses propositions pour lutter contre les attentats. Ce mercredi, c'est Le Canard Enchaîné qui titre une de ses brèves "Juppé à contretemps". "Pas de chance pour Juppé, occupé à faire campagne en Polynésie et Wallis-et-Futuna, quand est survenu l'assassinat du père Hamel, à Saint-Etienne-du-Rouvray. Et comble de déveine, il n'avait pas jugé bon d'emmener avec lui une équipe de télévision. Résultat : faute de réseaux satellitaires corrects, ses réactions sont plus ou moins passées à la trappe, et "le meilleur d'entre nous" est resté inaudible."

Ceux qui ont suivi l'actualité pendant les deux dernières semaines auront relevé au passage une coquille du Canard enchaîné. C'est en effet en Nouvelle-Calédonie qu'est allé Alain Juppé avant d'atterrir au fenua.

Vu de métropole, les 2 134 kilomètres qui séparent les deux collectivités sont difficiles à voir. Pour comparaison, entre Paris et Kiev, capitale de l'Ukraine, il y a 2 400 kilomètres… Et puis, certes, le débit internet a beaucoup à envier à celui de Paris, les sites internet des médias polynésiens sont accessibles tout de même depuis la métropole.

Samedi, le journal Le Monde titrait un de ses articles "Alain Juppé, en retard d’une polémique". Un article paru au lendemain de la conférence de presse du candidat à la primaire de la droite. Celui-ci tenait à rappeler ses idées en matière d’antiterrorisme alors que son adversaire Nicolas Sarkozy avait occupé le terrain médiatique les jours précédents.

Le Journal du dimanche soulignait en fin de semaine : "En campagne en Polynésie, Alain Juppé n’a pas su, depuis là-bas, se faire entendre au moment de l’assassinat du père Hamel. Dans une ambiance tendue, le candidat à la primaire de la droite amorce une opération rattrapage depuis son retour à Paris."


BFM TV a même posé ce mercredi la question "Après un passage à vide estival, Alain Juppé peut-il se relancer?"

Pour rappel, Alain Juppé avait bouleversé son programme mardi après-midi après avoir appris l'attentat à l’église de St-Etienne-du-Rouvray. Les médias avaient été conviés à le rencontrer à la descente de son avion en provenance de Raiatea avant la messe en hommage au père Hamel.

Le candidat à la candidature pour l’élection présidentielle de 2017 avait réagi à l'attentat qu'il qualifiait d’ "acte inacceptable" et présenté les propositions qu’il défend pour renforcer le système judiciaire et carcéral en France et lutter contre le phénomène de radicalisation islamique. Une info relayée dans les médias polynésiens le jour même.

Alain Juppé était en Polynésie française du 20 au 24 juillet après un déplacement en Nouvelle-Calédonie.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 3 Août 2016 à 11:53 | Lu 3505 fois

Tags : MEDIA, POLITIQUE






1.Posté par Citoyen le 03/08/2016 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VIIITTTEEE TEARII...Montes ton comité de soutient à Sarko ! HA HA HA...aller, encore quelques points en moins dans les sondages pour AJ et vous allez voir à quelle vitesse l'opportuniste en chef aux valeurs chevillées au corps, va nous faire une pirouette pour changer de couleur...

2.Posté par Pavlova le 03/08/2016 23:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Citoyen: Yes, yes of course....Teaaaariiii il est encore temps de changer de chemise et opter pour une taille plus Small comme celle de Nicolas. Cela ne doit pas te poser de probleme de conscience, tu en as l'habitude car tu as fait de la trahison ton unique force pour continuer a briller sur la scene politique.
Faaitoito ua rate te plan, te haua neoneo ra.

3.Posté par Ariitaia le 04/08/2016 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Venant du Canard enchaîné, on peut parler de bave de crapaud, sans aller comparer Alain Juppé à une blanche colombe bien entendu.
A force de diaboliser les républicains et en voyant les résultats déplorables de la gauche, les médias vont finir par installer le FN au pouvoir !

4.Posté par Xenos le 04/08/2016 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas besoin de venir à Tahiti pour ça : Juppé s'est profondément décrédibilisé par son soutient sans faille depuis 2012 à un projet pharaonique de mosquée géante dans la ville dont il est maire (salle de prière pour 4000 fidèles, 25 salles de classe islamiques, bibliothèque islamique, amphithéâtre, salle d’exposition, institut de formation des imams, restaurant hallal … ).

Au point qu'à Bordeaux on l’appelle "Ali Juppé, le grand Mufti".

Mensonges, compromissions, manipulations : n'importe quoi pour avoir des voix. Nous avons une classe politique sans la moindre envergure. Esprit de De Gaulle, où es-tu passé ?

5.Posté par beaulieu le 04/08/2016 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Xenos Bravo ! Je ne peux dire mieux Juppé est un traître à la constitution Française, son implication pro musulmane n'est plus à prouver. Ce qui me désole, c'est que Fricth se soit prononcé en sa faveur, il ne voit pas le danger qu'un homme comme Juppé représente et c'est dommage. Les polynésiens pour leur grande majorité vivent dans une bulle qui risque de leur être fatale à terme.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 19:17 Angélo Frébault exclu du Tahoera'a Huiraatira

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués