Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le barrage de Titaaviri réparé par un robot



Ce robot a aidé à réparer le barrage. Là, des renforts ont été placés après que le robot ait remis en forme une canalisation effondrée.
Ce robot a aidé à réparer le barrage. Là, des renforts ont été placés après que le robot ait remis en forme une canalisation effondrée.
PAPEETE, le 19 juin 2015 - Le barrage de Titaaviri à Papeari a subi une grosse opération de maintenance pendant les deux jours du weekend du 6 juin. Pour réparer une canalisation endommagée, les équipes de Marama Nui ont même dû faire fabriquer un robot spécial en Nouvelle-Zélande.

Au cours d'une vérification des canalisations de ses barrages il y a trois ans, Marama Nui a remarqué qu'une conduite forcée passant sous le barrage de Titaaviri était endommagée. "À la construction ils ont été un peu léger sur le dimensionnement du tuyau. Avec les 25 mètres de remblai et les engins de chantier au-dessus, il s'est écrasé au milieu" nous raconte Yann Wolff, directeur de Marama Nui. Ce tuyau de plus de 1m10 de diamètre ne faisait que 8mm d'épaisseur.


La preparation du robot
La preparation du robot
"Nous sommes allés voir les spécialistes mondiaux, en Allemagne. Ils voulaient ouvrir le barrage et remplacer tout le tuyau de 120 mètres. Ça aurait coûté entre 300 et 400 millions Fcfp... Nous, on avait juste besoin de réparer 3 mètres de canalisation… On leur a proposé de créer un robot pour réparer, mais ils n'ont pas voulu nous suivre. Donc on a demandé à Hydroworks, une entreprise néozélandaise qui nous fournit nos turbines. Comme ils nous connaissent ils savaient que ce ne serait pas une galère et ils ont accepté."

Les Kiwi ont alors élaboré les plans de ce robot unique au monde puis l'ont fait construire. "On savait que c'était un pari. Si ça marchait, on réparait le barrage pour 30 millions de francs. Sinon, c'était dix fois plus…" se souvient le directeur.

Le robot à la rescousse

Un pari qui a payé, au prix de nombreux efforts. Il a d'abord fallu vider le barrage de 25 mètres de haut et d'une contenance de 600 000 m3 d'eau. Ensuite, le robot téléguidé a remis en forme la canalisation écrasée en lui appliquant une force de 350 tonnes… Puis une équipe de soudeurs a assemblé une série de renforts "garantissant la future tenue de cette conduite stratégique pour la sureté de l’ouvrage" expliquent les techniciens. Il s'agissait ensuite de repeindre le tuyau avant la remise en eau.


L'écran de contrôle du robot télécommandé
L'écran de contrôle du robot télécommandé
La réparation aura finalement coûté 25 millions Fcfp, dont 15 millions pour le robot, et mobilisé 25 personnes pendant un mois (et des techniciens plus de six mois en amont pour la réception du robot, pour apprendre à le piloter…). "Cette première en Polynésie, et certainement dans beaucoup de pays, aura doté la Polynésie d’un nouveau savoir-faire" se réjouit Yann Wolff, très fier de la performance de ses équipes.

Le barrage de Titaaviri génère une production annuelle de 11 GWh, c’est-à-dire l'équivalent du tiers de la consommation de l'île de Moorea selon Marama Nui. Il fonctionne maintenant parfaitement. Le robot, quand à lui, est reparti à Papenoo en attendant de savoir s'il serait à nouveau utilisé. "On espère que non, mais on continue de vérifier toutes les canalisations des barrages" conclut Yann Wolff.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 19 Juin 2015 à 16:50 | Lu 1470 fois







1.Posté par 'Aireotainui le 23/06/2015 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aue mauruuru. Belle machine, belle robotique, belle puissance hydraulique... et belle économie financière, tout en évitant le gaspillage énergétique (éviter d'ouvrir le remblai pour remplacer les 120m...) ! Vivement que votre "robot Kiwi NZ" fasse des tamarii pour les autres ouvrages à travers le monde...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Octobre 2020 - 09:21 Covid-19 : Premier cas à Mangareva

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus