Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Le Premier ministre salomonais annonce son gouvernement



HONIARA, mardi 16 décembre 2014 (Flash d’Océanie) – Le Premier ministre salomonais, Manasseh Sogavare, élu mardi 9 décembre 2014, a annoncé mardi la composition du gouvernement qu’il conduira, à un poste qu’il a déjà occupé à deux reprises (2000-2001 puis 2006-2007) au cours de l’histoire récente de cet archipel mélanésien.

Les quelque 21 membres de cette équipe ont officiellement prêté serment mardi devant Sir Frank Kabui, le Gouverneur Général (représentant officiel de la Reine d’Angleterre, toujours Chef de l’État de ce pays du Commonwealth), a annoncé le gouvernement par voie de communiqué.
Au terme d’une période de plusieurs jours d’intenses tractations entre partis politiques et nouveaux élus sans étiquettes, une coalition, baptisée « coalition démocratique pour le changement » (Democratic Coalition for Change, DCC), a émergé pour constituer une majorité parlementaire suffisante pour gouverner.

Dans la foulée de son élection, M. Sogavare, dans son discours inaugural, a fixé comme ses priorités de nécessaires réformes, y compris économiques pour cet archipel qui sort d’une difficile période post-intervention d’une force régionale principalement financée par l’Australie, après cinq années (1998-2003) d’effondrement des institutions et de graves troubles de l’ordre public.
Parmi les postes-clés, on trouve notamment Douglas Été au poste de Vice Premier ministre et ministre de l’intérieur, ou encore Milner Tozaka comme ministre des affaires étrangères
Par contre, certains portefeuilles sensibles n’ont pas encore été attribués, comme ceux des finances, de la police et de la sécurité nationale.

Le retour aux affaires de M. Sogavare a toutefois suscité quelques inquiétudes feutrées de la part des grands partenaires régionaux que son l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Lors de ses précédents mandats à la tête du pays, M. Sogavare s’était en effet positionné ouvertement de manière critique vis-à-vis de l’Australie notamment, qu’il avait accusée d’ingérence dans les affaires intérieures de la nation.
Il avait finalement été renversé par une motion de censure en 2007, mettant de fait fin à une crise ouverte avec Canberra et, par contrecoup, la force régionale RAMSI (mission régionale d’assistance aux îles Salomon).

La RAMSI, déployée depuis juillet 2003, à l’aide d’un contingent original de quelque deux mille soldats et militaires étrangers, avait dans un premier temps concentré son action sur la stabilisation de la situation aux îles Salomon, avant, ces dernières années, de se concentrer sur des actions de reconstruction de l’appareil productif de services publics essentiels (éducation, santé, économie, finances, infrastructures).
Cette force régionale, qui avait été mandatée par le Forum des Îles du Pacifique (FIP), est actuellement en phase de retrait.

La composition du gouvernement Sogavare

Voici la composition du gouvernement tel qu’annoncé mardi par le Premier ministre salomonais, Manasseh Sogavare.


• Premier ministre :
Manasseh Sogavare.

• Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur :
Douglas Ete

• Ministre de la fonction publique :
John Dean Kuku

• Ministre du développement national, du plan et de la coordination de l’aide :
Danny Philip

• Ministre de la justice et des affaires juridiques :
Ishmael Avui

• Ministre de l’éducation et des ressources humaines :
Dr Derek Sikua

• Ministre de la santé et des services médicaux :
Dr Tautai Agikimua Kaitu’u

• Ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur :
Milner Tozaka

• Ministre du commerce, de l’industrie, du travail et de l’immigration :
William Bradford Marau

• Ministre de la culture et du tourisme :
Bartholomew Parapolo

• Ministre de l’agriculture et du développement de l’élevage :
Augustine Auga

• Ministre des affaires foncières, du logement et du cadastre :
Andrew Manepora’a

• Ministre du développement des infrastructures :
Festus Sofu

• Ministre de la communication et de l’aviation :
Commins Mewa

• Ministre de la sylviculture et de la recherche :
Bodo Dettke

• Ministre des pêcheries et des ressources marines :
John Maneniaru

• Ministre des mines, de l’énergie et de l’électrification rurale :
Samson Maneka

• Ministre des collectivités régionales et du renforcement des institutions :
Dudley Kopu

• Ministre des affaires féminines, de la Jeunesse, de l’enfance et de la famille :
Jimson Fiau Tanangada

• Ministre de l’unité nationale, de la réconciliation et de la paix :
David Day Pacha

• Ministre du développement rural :
Freda AB Tuki Soriacomua

• Ministre de l’environnement, du changement climatique, de la gestion des catastrophes naturelles, de la conservation et de la météorologie :
Samuel Manetoali

pad

Rédigé par PAD le Mercredi 17 Décembre 2014 à 05:21 | Lu 210 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus