Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Lancement en France d'Apple Pay qui fait le pari du paiement par smartphone



Paris, France | AFP | mardi 19/07/2016 - Le service de paiement Apple Pay a été lancé en France mardi par le géant de la Silicon Valley avec deux partenaires bancaires qui font le pari du paiement par smartphone, une pratique encore peu répandue dans l'Hexagone.

Apple Pay permet de payer chez les commerçants ou en ligne depuis les derniers modèles d'iPhone, mais aussi avec une tablette iPad ou une montre Apple Watch, via un système sécurisé par la reconnaissance des empreintes digitales.

Seuls les clients du groupe bancaire BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne) et de Carrefour Banque, pourront pour l'instant mettre en pratique ce mode de paiement. Les discussions avec d'autres partenaires bancaires et le GIE carte bancaire n'ont pas encore abouti.

Prenant de l'avance sur ses concurrents, BPCE a confirmé qu'il proposait Apple Pay à compter de mardi aux clients des réseaux Banque Populaire et Caisse d'Epargne équipés de cartes Visa. Ils pourront effectuer des achats partout où les paiements sans contact sont acceptés.

Ce système permet de payer au-delà de la limite des 20 euros des cartes bancaires sans contact.

Apple précise qu'il attribue un numéro unique à chaque transaction et ne stocke pas les informations bancaires sur les appareils ou ses serveurs, afin de rassurer les utilisateurs.

Carrefour Banque, qui compte 2,5 millions de clients, offre également aux détenteurs de la carte Pass MasterCard le service de paiement d'Apple associé à sa carte de fidélité. Le service est opérationnel dans les hypermarchés et supermarchés, en cours de déploiement dans les autres magasins.

Les salariés français dotés de la carte Ticket Restaurant, émise par le groupe Edenred, peuvent aussi payer leur déjeuner en utilisant Apple Pay. Côté enseignes, Sephora, Fnac, Eram, Gemo ou Cojean, parmi d'autres, acceptent ce nouveau mode de paiement.

Concrètement, lors d'un paiement via Apple Pay, l'antenne NFC (Near Field Communication) intégrée à l'iPhone 6s, l'iPhone 6 et l'iPhone SE ou d'un iPad permet de communiquer avec le lecteur sans contact du commerçant.

Pour valider le paiement, le propriétaire de l'iPhone doit utiliser la fonction "Touch ID" en plaçant son doigt sur son téléphone qui reconnaît son empreinte digitale.

Apple a déjà lancé ce service aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Chine notamment. En Europe, Apple Pay a débuté au Royaume-Uni il y a un an et en Suisse début juillet.

Mais Apple Pay devra convaincre les consommateurs qui s'inquiètent de la sécurité des porte-monnaie électroniques et regardent encore avec suspicion les technologies d'authentification biométrique.

Une floraison d'offres concurrentes
"On est encore au tout début d'une révolution" qui va voir "le paiement sans contact par carte migrer vers le mobile", assure Thomas Husson, analyste pour le cabinet Forrester.

Cet expert s'attend à ce que la plupart des banques françaises rejoignent bientôt le système Apple Pay, qui devrait devenir un standard. Mais parallèlement, "on va voir une floraison d'offres concurrentes, ce qui va créer de la confusion pour le consommateur", avertit-il.

Au final, ceux qui tireront leur épingle du jeu seront les acteurs qui apporteront le plus de simplicité, de sécurité, mais aussi de la valeur ajoutée comme des services de fidélité ou du couponing, relève-t-il.

L'opérateur Orange a déjà lancé en octobre 2015 sa solution de paiement Orange Cash sur Android et Windows Phone, et revendique plus de 200.000 clients. Orange intégrera Apple Pay avant la fin de l'année.

L'application Fivory, combinant paiement mobile et programmes de fidélité est attendue pour début 2017 dans les magasins Auchan, tandis que les banques BNP Paribas, Société Générale, Banque Postale, Crédit Mutuel Arkéa et Crédit Agricole, préparent l'arrivée de l'application Paylib sur smartphone.

Apple Pay pourrait aussi bientôt faire face à Samsung Pay et Android Pay, des systèmes de paiement mobiles sous le système d'exploitation Android, qui utiliseront aussi les terminaux des constructeurs.

Le système d'exploitation iOS d'Apple avait une part de marché de 21% en France à la fin mai, selon les chiffres de Kantar Worldpanel Comtech.

Rédigé par () le Mardi 19 Juillet 2016 à 05:27 | Lu 439 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies