Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La saison cyclonique 2015-2016 est terminée



L’équipe d’encadrement de l'antenne Météo-France de Tahiti Faa’a, autour de la directrice régionale, Isabelle Leleu.
L’équipe d’encadrement de l'antenne Météo-France de Tahiti Faa’a, autour de la directrice régionale, Isabelle Leleu.
FAAA, 19 mai 2016 - La saison chaude 2015-2016 s’est achevée le 30 avril dernier. Pour les six prochains mois le risque cyclonique est considéré comme "très faible" par Météo-France.

"Le risque cyclonique est aujourd’hui très faible", a précisé jeudi Victoire Laurent, chef de la division étude et climatologie à Météo-France. Formellement, débutée fin octobre dernier la saison chaude est finie depuis le 30 avril dernier. "Nous sommes restés en alerte durant deux semaines parce que l’océan était encore chaud, mais on observe actuellement les signes d’une transition vers la saison fraîche, avec un net mara’amu (alizé de Sud-Est, ndlr). La transition est très visible et le risque d’un développement cyclonique est devenu quasi inexistant, bien que des plages d’atmosphère chaudes soient encore présentes au niveau de l’archipel des Marquises et sur le Nord des îles Cook", a aussi indiqué la météorologue lors d’un bilan de la saison cyclonique 2015-2016 donné dans les locaux du service, à Tahiti-Faa’a.

La Polynésie française vient de passer les six derniers mois sous la menace d’un phénomène El Nino exceptionnellement fort. Elle n’en avait pas connu de tel depuis 1998. Et bien que le territoire soit relativement moins exposé que les collectivités insulaires situées plus à l’Ouest dans le bassin océanien, le centre de prévision de Météo-France n’avait pas hésité, début octobre dernier, à pronostiquer pour la Polynésie française un aléa cyclonique évalué à 90% pour la saison à venir.

Le phénomène est arrivé à maturité en novembre 2015, avec une anomalie extraordinaire comprise entre 2,9 et 3 sur la table d’équivalence du climat prevision center, valant au courant chaud le qualificatif de Gogzilla El Nino.

Fin février dernier, le risque cyclonique a culminé à 69%. La dépression tropicale Yalo a effectivement balayé l’Ouest et le Sud du pays, avec de gros dégâts à Tubuai, dans l’archipel des Australes, et un nouveau record absolu de pluviométrie à Rapa (818,3 millimètres).

Et en dehors de cette dépression on aura aussi subi l’épisode de forte pluie qui a notamment frappé la côte est de Tahiti le 12 décembre dernier, et provoqué des grosses inondations à Papenoo et Tiarei, la Polynésie s’en tire relativement à bon compte. Même compte tenu du bref mais violent phénomène venteux qui a touché le Nord-Ouest de Tahiti et Moorea, le 21 février dernier.

Dans le reste du Pacifique sud, depuis octobre 2015, on aura essuyé une dépression modérée (Tumi), une dépression forte (Tatiana) et cinq cyclones (Ula, Victor, Winston, Zana et Amos).

La Polynésie française entre dorénavant dans la saison fraîche qui doit s’installer jusqu’à fin octobre prochain. Fini la saison cyclonique. "Le risque zéro n’existe pas mais on a peu de risque de voir se développer un phénomène cyclonique durant les six prochains mois", relativise cependant Victoire Laurent.

L’activité cyclonique dans le bassin régional durant la saison 2015-2016.
L’activité cyclonique dans le bassin régional durant la saison 2015-2016.

Graphique montrant l’activité du phénomène El Nino depuis 1950.
Graphique montrant l’activité du phénomène El Nino depuis 1950.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 19 Mai 2016 à 17:00 | Lu 2774 fois






1.Posté par SAGE le 20/05/2016 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Météo france vous êtes nul , tout çà pour faire marcher les commerces en nous faisant débourser en matériel anti-cyclonique rembourser nous !!!!

2.Posté par simone grand le 20/05/2016 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le catastrophisme institutionnel annonçant de forts risques cycloniques furent pain béni pour les assurances et quincailliers par contre pour l'hôtellerie et le tourisme ce fut une catastrophe dont tous les effets ne furent pas mesurés.
Un peu d'humilité de la part des experts serait bienvenu.

3.Posté par TIHOTI le 20/05/2016 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai qu'en début de saison cyclonique , on nous avait prédit le pire du pire et tout le monde a l'unisson.....Dont "tahiti infos " en tête .Alors , on pourrait dire tout çà pour çà ? Par contre pour avoir fait peur a tout le monde , là c'etait parfait ! Un peu de moderation aurait été bienvenue , sachant que la méteo n'est pas une science exacte , oh combien ! et que parler de cyclone en septembre comme ca a été fait ne contribue qu'a une seule chose , faire du sensationnel , faire peur aux gens et rien d'autre ....

4.Posté par polopolo le 20/05/2016 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il s'agit de statistiques, le risque était cette année statistiquement plus élevé et heureusement pour nous cela n'a pas eu lieu.
On verra l'année prochaine si les infos vous disent que le risque est moins élevé mais non nul et que vous ne vous préparez pas alors qu'il y a un cyclone qui se forme, vous ralerez aussi !
En attendant, ca y est vous avez tout le matériel qu'il faut maintenant ;-)

5.Posté par Gillet-Pétré le 20/05/2016 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une belle brochette de vainqueurs !

6.Posté par Tematangi le 20/05/2016 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Meteo France a eu absolument raison de parler d'un risque très élevé pour la saison cyclonique 2015/2016. https://en.wikipedia.org/wiki/2015%E2%80%9316_South_Pacific_cyclone_season
Meteo France à bien accompagné cette saison cyclonique, et pour les gens qui s'intéressent vraiment il y a plusieurs site dans le net, notamment le site : https://metoc.ndbc.noaa.gov/JTWC/#_48_INSTANCE_0SiamlX2KcM6_=https%3A%2F%2Fmetoc.ndbc.noaa.gov%2FProductFeeds-portlet%2Fimg%2Fjtwc%2Fhtml%2Fcoop.jsp%3F et le site http://www.met.gov.fj/. Bien sur c'est nécessaire connaître de bases de la météorologie pour interpréter ces cartes et informations.
Une grande majorité des gens qui vivent aujourd’hui en Polynésie Française occidentalisé et urbanisé, souvent sur l'île de Tahiti sont totalement détacher du environnement naturel, parfois très dangereux, d'une île du Pacifique, voir par exemple l'urbanisme sauvage qui entraîne des conséquences lourdes en situation d'un grosse pluie, qui est rien extraordinaire sur un île du Pacifique. Météo France c'est ne pas un service qui annonce la vérité absolue pour protéger les ignorantes, ca c'est la domaine de l'église catholique. C’est la responsabilité de chaque ci...

7.Posté par pif paf le 20/05/2016 20:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne fallait tout simplement pas annoncer de chiffre. Si la communication avait fait mention d'une forte probabilité sans mentionner le chiffre de 90%, il y aurait eu moins de mécontents.

8.Posté par Tematangi le 21/05/2016 07:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

....suite de mon commentaire: du environnement naturel, parfois très dangereux, d'une île du Pacifique, voir par exemple l'urbanisme sauvage qui entraîne des conséquences lourdes en situation d'un grosse pluie, qui est rien extraordinaire sur un île du Pacifique. Météo France c'est ne pas un service qui annonce la vérité absolue pour protéger les ignorantes, ca c'est la domaine de l'église catholique. C’est la responsabilité de chaque citoyen de prendre des mesures adaptées à faire face à des phénomènes météorologiques et naturelles. Heureusement nous n’avons pas eu un cyclon style Winston à Tahiti, il aurait été une vraie catastrophe.

9.Posté par pouicpouic le 23/05/2016 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jamais dans l'histoire récente de la météorologie on ne se sera autant trompé que cette belle équipe de vainqueur! Je ne parle pas seulement du catastrophisme volontaire de ces amateurs mais aussi de leur incapacité à donner une méteo fiable à UN jour tout au long de cette période ! Incroyable, dans une entreprise ils seraient tous virés pour insuffisance de résultat voire incompétence...Décidemment VIVE l'administration qui protègent les médiocres de tout risques...
A l'année prochaine les charlots !!

10.Posté par emere cunning le 23/05/2016 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez, arrêtez de râler quoi. Where's the problem ? Cela vous a permis de faire contrôler vos toitures, de décrasser vos gouttières, et je ne sais quoi encore. C'est ça de gagné, vous êtes tranquilles pour quelques années.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués