Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La librairie Klima a 80 printemps



PAPEETE, le 13 juillet 2016 - C’est Rudolphe Klima qui a fondé l’établissement éponyme. Ce Tchèque, grand voyageur, père de 7 enfants, a fini par passer la main à l’une de ses filles, Manuella et à son mari, Marius. Le couple raconte les cinq déménagements et l’incendie du commerce familial.

Manuella Klima-Luciani, 74 ans, et son mari Marius Luciani, 73 ans, sont les heureux propriétaires de la librairie Klima. Ils fêtent les 80 ans de leur établissement. L’occasion pour eux de revenir sur l’histoire de cette fameuse librairie, l’œuvre d’une vie.

Un Tchèque aux Marquises


Tout a commencé avec Rudolphe Klima, un Tchèque arrivé au fenua en 1926 avec une communauté tchécoslovaque pour travailler dans une petite exploitation de café aux Marquises. Il y était comptable. "Il n’en était pas à sa première aventure", soulignent au passage Manuella et Marius Luciani. "C’était un grand voyageur avant même d’arriver sur le territoire, il était scout et avait été désigné par son responsable pour aller ouvrir des camps dans différents pays du monde. Il avait aussi été dans la marine."

Le krach boursier de 1929 a entraîné la fermeture de la banque où il avait ses économies. Quand il est arrivé à Tahiti pour récupérer son dû, il a trouvé porte close. Il avait tout perdu. Sans le sou, il a enchaîné les petits boulots. "Il m’a dit avoir tout fait", se rappelle Manuella, sa fille. Il a fini par trouver du travail dans une boutique située sur le quai des Bonitiers, au niveau de l’actuel GIE Tahiti tourisme. "On y vendait des curios, du parfum, de la presse, du tapa, des livres, des photos, des jouets, des cartes marines… en sommes tout pour satisfaire les touristes. Le commerce était aussi dépositaire de la messagerie Hachette."

En 1936, Rudolphe Klima a racheté le fonds de commerce et a fondé la boutique Klima. Lorsque le propriétaire des lieux a demandé à récupérer ses murs, la boutique a déménagé. Elle s’est installée à côté de l’actuelle pharmacie du Port. "Puis elle est allée rue Colette, vers le Ute Ute et enfin sur l’emplacement de l’actuelle pharmacie du Centre Vaima." Celle qui fait l’angle au niveau de la cathédrale et face à l’Oasis. "Nous avons toutes ces précisions grâce au journal que tenait mon père", précise Manuella Klima.

"Il s’était débarrassé des vieilleries qu’il trimballait"


En 1959, un incendie s’est déclaré, la boutique a brûlé. "D’abord cela a affecté mon père, car il avait perdu des livres anciens. Il a finalement considéré que c’était une bonne chose car, avec cet incident, il s’était débarrassé de les vieilleries qu’il trimballait depuis années." Avant de s’installer définitivement place de la cathédrale, la boutique Klima a vécu provisoirement non loin du Liberty. "Là où se trouve l’assurance. Je me rappelle du carrelage qui n’a pas changé !" s’amuse Manuella Klima.

Rudolphe Klima a eu sept enfants, qu’il a emmenés sur les routes avec lui à plusieurs reprises. "Nous sommes allés en Tchécoslovaquie notamment, par le bateau. Nous avions deux mois de voyage et passions par la Calédonie, l’Australie, le Canal de Suez, Naples…" Tous ont trouvé du travail dans l’administration, l’une des filles est partie en Tchécoslovaquie apprendre le Russe. Elle est tombée amoureuse de son professeur de philosophie et n’est jamais rentrée. Seule, Manuella a souhaité reprendre le flambeau. "Mon père a voulu vendre, ma mère s’y est opposée et moi j’étais née dedans, j’ai aidé depuis l’âge de mes 16 ans." Elle a tout naturellement repris ce qui était devenu une librairie avec son mari. "En fait au fil des ans, pour répondre à la demande, nous avons délaissé les curios et agrandi notre offre de livres et de presse."

Le couple a d’abord ouvert une papeterie au niveau de l’actuel magasin Coup de foudre, à côté de la librairie. Il s’est ensuite déplacé dans les locaux de l’actuel Office One, mettant l’accent sur l’offre beaux-arts. Finalement, Manuella et Marius ont rejoint la librairie place de la cathédrale au milieu des années 1980. Contre vents et marées, ces amoureux du livre ont tenu bon.

Et demain ? "Il a été question de vendre", répond Manuella Klima. "Des personnes se sont montrées intéressées et puis finalement se sont désistées, sont revenues vers nous puis reparties. Aujourd’hui, nous avons atteint notre premier objectif, celui de fêter les 80 ans. Nous voulons tenir jusqu’à la fin de l’année, ensuite nous verrons. Nous avons songé à fermer mais chez nous, comment nous occuper ?"

Contact

Facebook : Librairie Klima
Les offres promotionnelles proposées dans le cadre de l’anniversaire durent jusqu’au 16 juillet.
Tél. : 40 42 00 63




Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 13 Juillet 2016 à 11:30 | Lu 2890 fois







1.Posté par simone grand le 15/07/2016 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette librairie fait partie de ce qui m'a nourri l'âme et l'imaginaire dès l'enfance car mon père nous achetait régulièrement les magazines pour enfants: Fillette, Pauvre Aggie, Tintin, Spirou, Donald, etc.

merci à la famille Klima pour cette maison des merveilles. Si je n'étais si vieille j'aurais volontiers repris le flambeau.

2.Posté par Duc Ynam le 15/07/2016 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J"ai acheté mes bandes dessinées chez Klima, situé rue Colette dans les années 50....

3.Posté par tutua le 15/07/2016 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais enfin Simone, tu n'es pas vieille !!!

4.Posté par Fiuroa le 15/07/2016 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le fils Rudy il a fait quoi lui?

5.Posté par simone grand le 15/07/2016 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci Tutua, mais 73 ans, ce n'est pas jeune.

6.Posté par tutua le 17/07/2016 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

73 ans est un bel âge et pour rester jeune, il suffit de s'en persuader et de faire quelque exercices simples : assouplissements, yoga à tout âge, écouter du rock et danser la salsa ! Olé !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués