Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


L’inquiétant cyclone « Pam » se forme entre Fidji et Vanuatu



SUVA, mardi 10 mars 2015 (Flash d’Océanie) – Une dépression tropicale forte a été officiellement baptisée « Pam » mardi par les autorités régionales, qui craignent que ce phénomène monte encore en puissance au cours des trois jours à venir et menace directement les archipels de Vanuatu et des îles Fidji.

Formé au-dessus des îles Salomon, Pam se trouvait, mardi en fin de journée, en position d’emprunter un couloir maritime entre Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie et Fidji.
Mardi en fin de journée, il était placé en catégorie 2 (sur une échelle de 5).
Selon le centre régional compétent pour la zone, celui de Nadi, Pam ne pose pas pour l’heure de menace directe pour Fidji, mais un avis de fortes pluies a été lancé à l’attention des populations, en particulier dans les zones les moins surélevées, prônes aux inondations.
Les vents au centre du système ont été mesurés, mardi à une vitesse dépassant les 85 kilomètres heure.
Pam empruntait mardi une direction Sud-est, en se déplaçant à une vitesse relativement lente (environ 12 kilomètres heure).

D’ores et déjà, les autorités de Vanuatu ont donné pour consigne aux embarcations et vaisseaux inter-îles de ne pas prendre la mer, en particulier au départ de la capitale Port-Vila et de l’île d’Espiritu Santo (Nord), en raison de la forte houle provoquée par ce phénomène.
Mais les prévisions régionales, en particulier celles du centre régionale d’alerte aux cyclones de la marine américaine, basé à Pearl Harbour (Hawaii), dans son dernier bulletin, estimait que Pam pourrait encore gagner en puissance au cours des trois jours à venir, pour atteindre une catégorie maximale 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson.
Les vents atteindraient alors, vendredi, une vitesse au centre de près de 300 kilomètres heure, selon les mêmes sources.

pad

Rédigé par PAD le Mardi 10 Mars 2015 à 06:49 | Lu 2571 fois






1.Posté par Henri THEUREAU le 10/03/2015 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"... les zones les moins surélevées, prônes aux inondations." Prônes? Un prône, c'est un sermon. C'est Google qui vous traduit vos articles? En français, l'adjectif anglais "prone to" (sans accent circonflexe) signifie "sujet à", "porté sur". Il s'agit donc des zones sujettes aux inondations. Merci pour le charabia franglais!

2.Posté par Paxud le 10/03/2015 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entièrement de votre avis

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus