Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'indexation des retraites des fonctionnaires de nouveau critiquée par la Cour des comptes



L'indexation des retraites des fonctionnaires de nouveau critiquée par la Cour des comptes
PAPEETE, le 7 octobre 2016. Le dispositif de bonification des retraites des fonctionnaires outre-mer a de nouveau été critiqué par la Cour des comptes. La juridiction propose "la suppression de la bonification de dépaysement pour services à l’étranger et dans les DOM-TOM". La ministre de la Fonction publique a exprimé son opposition à cette recommandation.

La Cour des comptes a publié jeudi un rapport sur les pensions de retraite des fonctionnaires. Les régimes spécifiques de retraite des fonctionnaires d'Etat, bien que réformés profondément depuis 2003, vont continuer de peser sur les finances publiques nationales et devront passer par une hausse importante des cotisations pour rester soutenables financièrement, met en avant le document.

Selon ce rapport, les dépenses de retraite des fonctionnaires (d'Etat, territoriaux et hospitaliers) représentaient 58 milliards d'euros en 2014 contre 16 milliards d'euros en 1990.

Afin de limiter l'envolée du montant total des retraites, la Cour des comptes a identifié sept "leviers" afin d'"ajuster" progressivement certains paramètres dans le calcul des pensions des fonctionnaires : l'élargissement de l'assiette des cotisations et de calcul des pensions par l'intégration d'une partie des primes, la suppression de certaines bonifications, l'évolution de différentes règles relatives aux catégories actives ou l'harmonisation progressive des droits familiaux et conjugaux.

La bonification des fonctionnaires retraités outre-mer est clairement dans le collimateur de la Cour des comptes, qui a dénoncé le dispositif à plusieurs reprises depuis 13 ans. Pour la juridiction, le second levier à mettre en place est "la suppression de la bonification de dépaysement pour services à l’étranger et dans les DOM-TOM". Au fenua, cette bonification est de 75 % (pour comparaison, elle est de 35% à La Réunion).

"GUERE DE JUSTIFICATION"
"En 2014, 10,9 % des nouveaux pensionnés civils de l’État ont en bénéficié, pour un gain moyen mensuel de 236 euros (28 162 Fcfp)", a constaté la Cour des comptes qui note que "Mise en place au XIXe siècle pour favoriser l’installation d’agents publics dans les colonies françaises, cette bonification n’a plus guère de justification aujourd’hui".

La ministre de la Fonction publique Annick Girardin a de son côté tenu à rappeler que "les effets de ces bonifications ont été réduits sensiblement ces dernières années". "Je ne souhaite pas aller au-delà sur ces dispositifs, qui prennent en compte les conditions particulières d’exercice des fonctions dans ces territoires", a-t-elle insisté.
En février 2015, la Cour des comptes avait pointé du doigt "l'inextricable maquis" des sur-rémunérations des fonctionnaires de l'Etat en poste outre-mer. La Cour recommandait alors "une réforme d'envergure". Mais cette réforme massive ne semble pas compatible avec un calendrier politique où les élections présidentielles et les législatives sont prévues dans moins d'un an.



Télécharger le rapport de la Cour des comptes


Rédigé par MT avec AFP le Vendredi 7 Octobre 2016 à 09:49 | Lu 7333 fois







1.Posté par mathius le 07/10/2016 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'en pense le retraité Oscar Temaru et Jacqui Drollet de ces privilèges d'affreux colons profitant du peuple?

2.Posté par fredopopa'a le 08/10/2016 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
vous titrez sur " l'indexation" des retraites alors que votre article traite de "bonification" de retraite pour service rendu à l'étranger ou Outre-mer. Cela n'a rien à voir !!
Corrigez svp.


3.Posté par bob le 07/10/2016 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

trouver de l'argent pour donner aux migrants et un peu plus à nos politiques verreux

4.Posté par ldpdt le 08/10/2016 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ces fonctionnaires de la cour des comptes combien sont ils rénumérés et que cumulent ils comme casquettes ?
On aimerait bien savoir

5.Posté par Pavlova le 09/10/2016 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- Et les magistrats de la CTC qui savent y faire pour leurs conges afin de ne pas perdre l'indexation (6 mois en France 6 mois a Tahiti) et personne ne dit rien, ils crachent bien dans la soupe.
- Et les grands patrons d'industrie dans leurs magouilles avec les stock-options pour leur retraite ? Pourquoi on ne dit rien on prefere taper sur les petits fonctionnaires.
Ha'a varavara a tu ta putou mau ohipa maia hore ma.

6.Posté par lolo98719 le 09/10/2016 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je tiens à préciser que cette indexation est largement justifiée par les différences du cout de la vie allez un petit rappelle du surcout : le téléphone, internet x3, l’électricité x2, les taux d'emprunt bancaires je paie deux fois la maison alors qu'en métro les taux sont très bas et qu'une famille modeste peux bénéficier d'un taux zéro, les allocations familiales beaucoup moins importantes qu'en métropole, allocations de rentrée scolaire absentes pour les RSS, et je dois certainement en oublier. Alors qu'ils règlent ces problèmes et portent une mure réflexion si ils ne veulent pas un nouveau flot de migrants. Qu'il jette aussi un œil sur les retraites de nos député et sénateurs. Car avant de tirer à vue il faut d'abord regarder dans sa gamelle.

7.Posté par bob le 09/10/2016 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi pas toucher aussi aux régimes spéciaux de nos députés de nos sénateurs de nos ex présidents et ministres , des emplois fictif des préfets sans affectation là si on supprime tous ces avantages on va faire des économies soit toute la fonction public serre la ceinture et on fait une réforme globale soit on ferme ça g...le,

8.Posté par Xenos le 09/10/2016 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Finissons-en une bonne fois pour toutes avec toutes les indexations.

Cela fera baisser les prix et les marges scandaleuses des commerçants, et diminuera les inégalités sociales plus que choquantes en Polynésie.

En plus, cela fera partir les fonctionnaires "chasseurs de primes". Bon débarras, vous ne manquerez à personne.

9.Posté par simone grand le 10/10/2016 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faudra bien commencer un jour à toucher à certains avantages pour baisser le coût de la vie

10.Posté par ldpdt le 10/10/2016 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Xénos et Mme Simone , c'est pas en baissant ou supprimant l'indexation des fonctionnaires ( Mme n'en n'as tu pas fait partit en tant que patronne du Service de la pêche d' antant?) que la nourriture dans les grandes surfaces et tous les produits de consommations baisseront de prix Toutes ces voitures de luxe (en nombre record mondial à Tahiti) appartiennent elles à des retraitées ?

11.Posté par simone grand le 10/10/2016 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A POSTE 10 Idpdt
récision: j'ai été contractuelle ANFA (chef de service de la pêche) puis à la fin: fonctionnaire territoriale.

mon propos est juste une opinion et non une vérité.
Toutefois, il semble que là où le fonctionnariat est mieux payé que les risques du privé, les gens optent pour entrer dans l'administration, qui plus elle prend de l'importance, plus elle empêche le développement des entreprises en étant un maximum tatillonne.
Pour faire passer la pilule nucléaire, l'Etat a favorisé l'administration avec la complicité de nos élus car plus les gens sont repus, moins ils contestent.
CQFD

12.Posté par mathius le 10/10/2016 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et la retraite d'oscars Temaru est indexé et cela il le cache ã l'ONU et aux eglises'...quel honte cet homme

13.Posté par Apera Tinituarii - Mahina le 27/10/2016 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une autre opinion... On oublie certains fonctionnaires d'état qui viennent s'enrichir en Polynésie avec des avantages qui NE SE JUSTIFIENT PLUS : enseignants expatriés de l'université par exemple....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 16:47 Pascale Taurua, parcours d’une artiste peintre

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués