Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'association Hotuarea Nui vient en aide aux sinistrés de Papenoo



Araia travaille sur son projet depuis deux semaines. Un challenge de taille qui ne lui fait pas peur
Araia travaille sur son projet depuis deux semaines. Un challenge de taille qui ne lui fait pas peur
FAAA, le 18/01/2016 - Et plus particulièrement à une famille. Originaire de Hotuarea, le père a quitté sa commune pour rejoindre sa femme et fonder sa petite famille sur la côte est. Depuis les intempéries du mois dernier, ils ont tout perdu et c'est une jeune fille du service civique qui a la lourde tâche, de suivre cette famille. Une collecte de dons en électroménagers et literies est ainsi organisée pendant trois semaines.

Depuis les intempéries du mois dernier, beaucoup de familles sont encore dans l'attente d'un logement. Les remises de dons en électroménagers et en denrées alimentaires continuent.

Sur Faaa, l'association Hotuarea Nui a également été sollicitée par un ancien habitant de Hotuarea, qui vit depuis quelques années à Papenoo avec sa petite famille. La réponse de l'association ne s'est pas fait attendre, une collecte de dons en électroménagers et en literies est organisée durant trois semaines, dans leurs locaux. "Ce père de famille a beaucoup œuvré au sein de notre association pour les familles de Hotuarea, donc le conseil des jeunes de l'association a décidé de lui venir en aide", explique son président, Yannick Tevaearai, "il a tout perdu, il ne lui reste que sa voiture".

Aujourd'hui, l'association "Hotuarea Nui" accueille en son sein, quatre jeunes filles en service civique. "Ce n'est pas évident pour elles, car nous leur donnons comme mission l'accompagnement des familles, donc elles vont à leurs rencontres… L'idée principale est de faire ramener ces familles dans les activités de la maison associative", assure Naumi Tapi, responsable de la maison de quartier Hotuarea Nui.

L'une d'entre elles a eu la responsabilité de gérer l'accompagnement de la famille de Papenoo. "Ça fait deux semaines que je travaille sur ce projet. J'ai demandé à mon président si je pouvais aller à la rencontre des entreprises et des magasins pour des dons en électroménagers et en literies", raconte Araia Hauata, 21 ans. "Ils sont cinq adultes et deux enfants. J'ai fait des affiches de publicité pur indiquer le lieu où sont récupérés les dons, j'ai fait également des démarches auprès des entreprises".

Une expérience enrichissante pour la jeune femme. "Araia a reçu la visite de cette famille avec un petit mot et bien sûr elle a été touchée. Leurs doléances sont inimaginables, ils ne savent plus comment faire, entre les papiers à faire et tout le reste. Ils ont vraiment tout perdu. Ils ont besoin d'aide pour faire les démarches également auprès de la CPS, de l'OPH, des services sociaux et la mairie", explique Naumi.

Mais le challenge pour Araia ne s'arrête pas là, puisqu'il faudra accompagner au mieux la famille dans ses démarches administratives, une nouvelle expérience qui la fera grandir. Mais le président de l'association est tout de même déçu de la lenteur administrative : "Là où il y a eu des sinistres, il faut attendre que le Pays donne son feu vert pour la construction des maisons, car il faut voir si ce n'est pas dans une zone rouge, etc. C'est vraiment le parcours du combattant sur le point administratif dans notre pays et c'est vraiment dommage. Il y a beaucoup de familles qui sont dans cette situation et qui attendent de reconstruire leurs maisons mais qui ne peuvent pas, parce qu'il faut attendre cette délibération. Elles se retrouvent à l'abandon, quand on voit à la télé, le Pays les suit, alors que la réalité du terrain est tout autre", regrette Yannick Tevaearai.

La récolte de dons durera trois semaines, pour celles et ceux qui souhaiteraient apporter leur aide, la récolte se fait tous les jours de la semaine au sein des locaux de la maison de quartier de Hotuarea Nui.

Pour son projet, Araia organise une récolte de dons durant trois semaines, au sein des locaux de la maison de quartiers de Hotuarea Nui
Pour son projet, Araia organise une récolte de dons durant trois semaines, au sein des locaux de la maison de quartiers de Hotuarea Nui

Plusieurs jeunes œuvrent au sein de la maison de quartier Hotuarea Nui, dont la principale mission est d'accompagner les familles des six quartiers qu'elle gère.
Plusieurs jeunes œuvrent au sein de la maison de quartier Hotuarea Nui, dont la principale mission est d'accompagner les familles des six quartiers qu'elle gère.

Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 18 Janvier 2016 à 14:24 | Lu 483 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués