Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'armée américaine met en place une nouvelle unité de cyberdéfense



WASHINGTON, 16 septembre 2014 (AFP) - L'armée américaine met actuellement en place une unité de cyberdéfense qui pourra être utilisée pour protéger les Etats-Unis face aux attaques cybernétiques et éventuellement dans un but offensif, a annoncé mardi son futur commandant.

Le directeur de l'Agence nationale de sécurité (NSA) Michael Rogers, qui dirigera le "US Cyber Command", a expliqué que cette unité de 6.200 personnes devrait être pleinement opérationnelle d'ici 2016, et permettra de renforcer la protection contre les pirates informatiques et les cyberattaques soutenues par des Etats.

Michael Rogers a précisé, lors d'une conférence sur la cybersécurité à Washington, que cette unité pourra être utilisée pour aider à répondre à des cyberattaques sur des "infrastructures essentielles", comme les réseaux électriques contrôlés par ordinateur, les réseaux financiers, les transports, etc.

"Nous devons tous reconnaître que nos systèmes d'information sont collectivement menacés par une grande variété d'acteurs qui souhaitent pénétrer dans ces systèmes pour différentes raisons", a souligné M. Rogers lors de la Billington Cybersecurity conference.

La nouvelle unité servira aussi à renforcer la protection des systèmes informatiques du Pentagone lui-même et aider à améliorer les cybercapacités des centres de commandement de l'armée américaine à travers le monde, a ajouté l'amiral.

"Nous devons partir du principe qu'il y a une dimension cybernétique dans presque tous les scénarios auxquels nous sommes confrontés", a-t-il dit.

Quant à savoir si cette unité aura également un rôle offensif, Michael Rogers a répondu: "J'essaie de m'assurer que le département de la Défense a à sa disposition toute la palette de moyens nécéssaires si la décision était prise de s'en servir" dans ce sens.

Rédigé par () le Mardi 16 Septembre 2014 à 06:08 | Lu 214 fois






1.Posté par xxl le 16/09/2014 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MDR... Ils se sentent obligé de rassurer leurs citoyens, les Russes ayant fait la démonstration qu'ils pouvaient non seulement les rendre sourd et aveugle, mais aussi indétectable par leur technologie actuelle.

2.Posté par Kaddour le 16/09/2014 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et voilà comment les américains justifient à posteriori les écoutes de la NSA !!! Cette dernière a été découverte grâce à Snowden ... Alors il faut bien la remplacer par autre chose ! Mais toujours pour "protéger" les citoyens américains ! LOL
Ne serait-ce pas surtout, pour tenter de rester les gendarmes du monde et protéger leur multinationales ??? Et puis le "likoud" a besoin de renseignements !!! LOL
L'interconnexion des systèmes informatiques (progrès indéniable !) ne peut qu'inciter à la cybercriminalité ! Mais n'est-ce pas voulu par ceux là même qui crient au scandale ? Les multinationales américaines ne se servent-elles pas de cette interconnectivité pour asseoir leur puissance ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies