Tahiti Infos

L'Autorité de la concurrence autorise le rachat des Sofitel par le groupe Grey


PAPEETE, le 2 septembre 2016. L'autorité polynésienne de la concurrence a donné son feu vert au rachat des Sofitel par le groupe Grey.

L'autorité polynésienne de la concurrence ne s'est pas opposée au rachat des Sofitel par le groupe Grey. Dans le journal officiel de ce vendredi sa décision de "non opposition" a été publiée. En revanche, le détail de la décision n'a pas encore été publié. "Le texte intégral de la décision sera rendu public après suppression des secrets d'affaires qu'il pourrait contenir. Il pourra être consulté au Journal officiel de la Polynésie française", peut-on lire.

Depuis la création de l'Autorité de la concurrence, c'est désormais une obligation. Les acheteurs d'une entreprise ou d'une partie de celle-ci doivent le notifier à l'Autorité de la concurrence et présenter un dossier. En fin d'année dernière, le groupe Grey avait annoncé qu'il allait racheter les hôtels Sofitel Ia Ora, à Moorea, ainsi que Sofitel Marara et Private Island à Bora Bora.

L'obligation de notification incombe aux personnes physiques ou morales qui acquièrent le contrôle de tout ou partie d'une entreprise ou, dans le cas d'une fusion ou de la création d'une entreprise commune, à toutes les parties concernées qui doivent alors notifier conjointement. Le contenu du dossier de notification est fixé par arrêté pris en conseil des ministres. "L'opération de concentration doit être notifiée avant sa réalisation à l'Autorité polynésienne de la concurrence", précise le Code la concurrence. "La réalisation effective d'une opération de concentration ne peut intervenir qu'après l'accord de l'Autorité polynésienne de la concurrence."

Le groupe Grey est déjà présent en Polynésie puisqu'il a racheté Le Méridien en 2012.

Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 2 Septembre 2016 à 16:36 | Lu 4000 fois