Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'Australie va priver d'allocations les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants



Sydney, Australie | AFP | mercredi 16/09/2015 - Le Parlement australien a commencé à examiner mercredi un projet de loi visant à priver les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants de certaines allocations sociales.

Le gouvernement conservateur avait annoncé en avril ce projet de loi qui devrait être adopté sans difficulté, l'opposition travailliste ayant fait connaître son soutien au texte.

Certains parents sont hostiles à la vaccination, estimant qu'elle est dangereuse pour leurs enfants.

Dans certains pays européens et aux Etats-Unis, des maladies qui avaient disparu comme la rougeole ont fait leur réapparition. Des épidémies localisées de rougeole et de coqueluche sont également survenues en Australie.

Les taux de vaccination dépasse les 90% chez les enfants australiens âgés de un à cinq ans mais d'après les statistiques officielles, 39.000 enfants de moins de sept ans ne sont pas vaccinés en raison des objections de leurs parents.

En 10 ans, le nombre d'enfants non vaccinés a augmenté de 24.000.

"Ce choix de ne pas immuniser ses enfants n'a aucun fondement médical et ne devrait pas être soutenu par les contribuables", avait déclaré en avril l'ancien Premier ministre Tony Abbott.

Les parents en question craignent que la vaccination ROR (rougeole, oreillons et rubéole) ne provoque l'autisme, ce qui a été démenti par de nombreuses études.

La controverse date de 1998, date à laquelle une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet avait semé la panique dans le monde anglo-saxon en faisant un lien entre vaccin ROR et autisme. Cet article avait été retiré par la suite en raison "d'irrégularités" sans apaiser les inquiétudes.

Les autorités espèrent avec cette mesure économiser un peu plus de 500 millions de dollars australiens (315 millions d'euros) sur les quatre prochaines années.

Rédigé par () le Mercredi 16 Septembre 2015 à 06:42 | Lu 253 fois






1.Posté par boran le 16/09/2015 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

obliger et forcer le peuple , tel est la liberte aujourd'hui vu
a bas la demoncratie par ceux qui ont ete elu par ce meme peuple, quel retour de politique.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués