Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'Australie adopte une loi controversée sur les données numériques



Sydney, Australie | | jeudi 26/03/2015 - Le Sénat australien a adopté jeudi une loi controversée exigeant des entreprises de télécommunications qu'elles conservent les données numériques de leurs clients pendant deux ans dans le cadre de la lutte antiterroriste, un texte critiqué par les défenseurs du droit à la vie privée.

Le texte, qui a déjà recueilli la semaine dernière le feu vert de la Chambre des représentants, a été adopté avec le soutien de l'opposition travailliste.

Le gouvernement conservateur considère que la nouvelle législation constituera un outil majeur pour les services du renseignements et de police dans leur lutte contre le terrorisme.

"En adoptant cette loi, le Parlement s'est assuré que nos services de sécurité et nos services de police continueront à avoir accès aux informations dont ils ont besoin pour faire leur travail", ont déclaré les ministres de la Justice et des Communications, George Brandis et Malcolm Turnbull, dans un communiqué.

"Aucun gouvernement responsable ne peut rester les bras croisés pendant que ceux qui nous protègent perdent leur accès à des informations vitales, en particulier dans la situation actuelle à haut risques".

Les défenseurs du droit à la vie privée étaient montés au créneau pour dénoncer le texte qui est selon eux la porte ouverte à un usage détourné des données personnelles des gens.

"La surveillance doit être ciblée, mesurée et dirigée contre les criminels endurcis, le crime organisé et les menaces contre la sécurité nationale", a déclaré le sénateur Vert Scott Ludlam. "Cette loi fait le contraire. Le gouvernement ne veut pas en préciser le coût, ne dit rien sur les risques de publication non autorisée des données et n'a pas été en mesure d'établir que collectionner les données privées de 23 millions de personnes qui ne sont pas des suspects contribuera à améliorer la sécurité ou à réduire le taux de criminalité", a-t-il ajouté.

L'Australie a élevé son niveau d'alerte à la menace terroriste en septembre dernier et a mené un certain nombre d'opérations pour déjouer des complots présumés de partisans du groupe Etat islamique en Syrie et en Irak (EI).

En décembre, un islamiste déséquilibré d'origine iranienne, Man Haron Monis, avait pris 17 personnes en otages à Sydney, une drame qui s'était soldé par la mort de deux clients et de l'auteur de l'attaque.

grk/ev/ros

Rédigé par () le Jeudi 26 Mars 2015 à 06:44 | Lu 436 fois






1.Posté par Punavai le 26/03/2015 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette loi intervient sans doute pour régulariser les pratiques déjà en vigueur en Australie, un pays qui fait partie du réseau "Echelon", un réseau mondial d'espionnage et d'écoute mis en place par les Etats-Unis et ses alliés britanniques. Voir à ce propos ce site très instructif : http://reseau.echelon.free.fr/reseau.echelon/index.html
Comme vous pourrez le constater, ce réseau n'a pas attendu le terrorisme actuel pour se développer... La lutte contre le terrorisme est seulement un prétexte pour légaliser des dérives anciennes !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués